Règles et Lois

Zone de basses émissions d’Anvers

En 2017, Anvers était la toute première ville belge disposant d’une zone de basses émissions La Scheldestad a délimité l’intégralité du centre-ville et une partie du Linkeroever comme zone interdite aux voitures polluantes. Un projet pilote qui ne s’est évidemment pas déroulé sans maladies de jeunesse et une certaine confusion. Si le nombre d’amendes est une sorte de baromètre permettant de savoir à quel point les automobilistes qui pénètrent dans la ville sont bien informés, cette page apportera alors, nous l’espérons, un peu plus de clarté !

Pourquoi Anvers a-t-elle introduit la ZBE ?

Les mesures ne mentent pas : les particules fines et la suie polluent depuis des décennies l’air et les voies respiratoires des Anversois. Avec l’introduction de la zone de basses émissions, l’administration entend réduire drastiquement les effets néfastes de cette pollution sur l’environnement et la santé. Le trafic dense à Anvers est en grande partie responsable de la pollution. C’est pourquoi les voitures les plus polluantes sont exclues de la ville. En 2020 et 2025 suivront des conditions de ZBE encore plus strictes, dans le but d’assainir davantage l’air anversois, tant pour ses habitants que ses visiteurs.

Votre véhicule peut-il circuler dans la zone de basses émissions ?emissiezone.be:

Sur quel territoire s’étend la zone de basses émissions ?

La zone de basses émissions comprend l’intégralité du centre-ville anversois (jusqu’au ring) et une partie du Linkeroever, de l’autre côté de l’Escaut. Des panneaux de signalisation spéciaux vous indiquent où commence et termine la ZBE.

À quels véhicules s’appliquent les conditions de la ZBE ?

Les conditions d’accès à la ZBE ne s’appliquent qu’aux véhicules des catégories M, N et T roulant au diesel, à l’essence au gaz naturel ou au GPL. Les tableaux ci-dessous indiquent sous quelles conditions votre véhicule est autorisé à circuler dans la zone de basses émissions anversoise. Aujourd’hui et à l’avenir.

Quels véhicules sont concernés par une exception ?

Certains véhicules peuvent toutefois circuler en ville, même s’ils ne satisfont pas aux conditions de la ZBE anversoise. Ces voitures ne doivent pas s’enregistrer ni payer d’indemnité :

  • Les voitures roulant au diesel répondant à la norme EURO 3 équipées d’un filtre à particules (pour lesquelles une prime de la Région flamande a été demandée)
  • Les voitures électriques, roulant à l’hydrogène et plug-in-hybride
  • Les services de secours : ambulances, véhicules de police et d’incendie
  • Les véhicules agricoles avec une norme d’émission phase IIIa, IIIb et IV
  • Les véhicules des forces armées
  • Les véhicules destinés au transport de personnes souffrant d’un handicap.
Dans cet article