Acheter un speed pedelec : tout ce que vous devez savoir


Vous recherchez un moyen de transport écologique, sportif et confortable ? Ensuite, vous arriverez rapidement à un speed pedelec. Surtout si vous voulez rouler plus vite qu’un vélo à assistance électrique classique. Cependant, choisir et acheter un speed pedelec peut rapidement devenir un défi. Nous avons rassemblé les questions les plus importantes dans un aperçu pratique.

Qu'est-ce qu'un speed pedelec ?

Un speed pedelec est un type de vélo à assistance électrique qui peut être utilisé pour atteindre une vitesse maximale de 45 kilomètres par heure. Depuis janvier 2017, un speed pedelec fait partie de la catégorie des cyclomoteurs. Vous devez respecter les règles suivantes :

  • Avoir au moins 16 ans,
  • Être en possession d’un permis pour cyclomoteur (AM),
  • Avoir une plaque d’immatriculation et la plaque d’immatriculation correspondante,
  • Avoir au moins une assurance responsabilité civile,
  • Montez un rétroviseur sur le côté gauche du guidon,
  • Portez un casque lorsque vous roulez.

Un speed pedelec se compose d’un cadre, d’un système moteur, d’un groupe motopropulseur, d’un guidon, d’une selle, de roues et de pneus. La différence avec les autres vélos électriques est principalement la présence d’un rétroviseur et d’un klaxon. Les moteurs sont similaires à ceux des vélos électriques, mais ont une puissance supérieure. Par exemple, le moteur peut produire jusqu’à 340 % de la puissance de votre pédale.

Cependant, la manière dont vous êtes soutenu lorsque vous faites du vélo est différente de celle d’un vélo à assistance électrique. Si vous choisissez le niveau d’assistance le plus élevé pour un vélo à assistance électrique, vous n’aurez pratiquement rien à faire vous-même. Ce n’est pas le cas avec un speed pedelec, car il ajuste la puissance en fonction de l’énergie que vous produisez vous-même. Malgré la vitesse maximale de 45 km par heure, la plupart des speed pedelec atteignent une vitesse de croisière de 30 à 40 km par heure. Pour atteindre une vitesse plus élevée, vous devrez pédaler vigoureusement. En Belgique, le moteur est autorisé à fournir une puissance maximale de 4 kW. Cela signifie que vous devrez recharger la batterie très rapidement lorsque vous roulez à haute puissance. La plupart des personnes qui acheter un speed pedelec pour se rendre au travail chargent donc également la batterie pendant les heures de bureau.

Combien coûte un speed pedelec ?

Les prix des speed pedelecs sont très variables. Vous payez principalement pour la puissance de la batterie. Si vous choisissez un speed pedelec avec une batterie plus grande, cela signifiera logiquement un prix plus élevé. La présentation, les composants et les possibilités techniques jouent également un rôle.

Vous devez également garder à l’esprit que vous devrez investir dans un casque approprié, ainsi qu’enregistrer et assurer votre tout nouveau vélo électrique. Le coût de la plaque d’immatriculation et de l’enregistrement dépend de l’année de fabrication du speed pedelec. Pour un nouveau modèle, vous payez 30 euros. Pour un modèle acheté avant 2014 (et non encore enregistré), le prix est de 42 euros. Vous ne devez pas payer de TMC (taxe de mise en circulation) ni de taxe de circulation.

Quel speed pedelec choisir ?

Pour choisir le bon type de speed pedelec, vous devez d’abord déterminer votre position de conduite :

  • Vous aimez faire du vélo de façon plus sportive et dans une position légèrement penchée ? Il faut alors opter pour un modèle qui ressemble davantage à un vélo de montagne. Il s’agit d’un modèle simplifié avec un guidon droit, qui est placé légèrement plus bas.
  • Vous préférez vous asseoir confortablement et faire du vélo de manière agréable ? Choisissez ensuite un type de vélo de ville avec un guidon plus haut et courbé.

Pensez également à la possibilité de choisir un porte-vélos ou un panier. C’est une alternative au transport de vos affaires dans un sac à dos.

Après avoir choisi le type de speed pedelec, vous devez décider de la puissance qu’il doit avoir. Examinez les distances que vous voulez parcourir et la vitesse à laquelle vous voulez le faire. La raison la plus fréquente pour laquelle les Belges achètent un speed pedelec est de couvrir de plus longues distances entre leur domicile et leur lieu de travail d’une manière saine et respectueuse de l’environnement. N’oubliez pas que vous devrez également pédaler plus fort pour aller plus vite. La distance que vous pouvez parcourir avec une batterie chargée dépend également de l’assistance fournie par votre pédale de vitesse. Gardez à l’esprit que vous pouvez également avoir besoin de charger la batterie au travail.

Où puis-je conduire un speed pedelec ?

En Belgique, vous êtes autorisé à rouler sur une piste cyclable si la vitesse maximale sur la chaussée est supérieure à 50 kilomètres par heure. La vitesse est-elle plus faible ? Vous pouvez ensuite décider vous-même si vous utiliserez la voie ou la piste cyclable avec votre speed pedelec. Nos règles sont donc plus souples qu’aux Pays-Bas.

Pour toutes les autres routes (comme un chemin de halage), votre position sur la route dépend de ce que vous indiquent les panneaux de signalisation. Le chemin est-il accessible aux cyclomoteurs ? Vous pouvez également l’utiliser avec un speed pedelec. Cependant, la vitesse maximale est souvent limitée à 30 kilomètres par heure. Les pistes cyclables et piétonnes mixtes sont interdites aux speed pedelecs. Tout comme les autres véhicules, vous ne pouvez pas dépasser les vélos dans les rues cyclables.

Comment immatriculer un speed pedelec ?

En Belgique, vous pouvez enregistrer un speed pedelec auprès de la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules (DIV). Vous devez également demander une plaque d’immatriculation SP valide en remplissant le fameux « formulaire rose ».

Pour enregistrer votre speed pedelec, vous aurez d’abord besoin d’un certificat de conformité européen. Il indiquera le numéro d’identification du véhicule et les caractéristiques techniques précises du véhicule.

  • Vous achetez un nouveau speed pedelec ? Le vendeur doit alors vous fournir ce certificat de conformité. S’il vient de l’étranger, vous devrez également obtenir une « vignette 705 ».
  • Vous achetez un speed pedelec d’occasion en Belgique ? N’oubliez pas de demander le certificat d’enregistrement et le certificat de conformité. Vous aurez besoin des deux documents pour la DIV.
  • Vous achetez un speed pedelec d’occasion à l’étranger ? Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de certificat de conformité si le propriétaire peut vous fournir un certificat d’enregistrement. Cependant, vous devrez passer par une procédure de validation auprès du service d’homologation du gouvernement.

Vous aurez également besoin d’un « certificat de conformité » (COC). Cela garantit que votre speed pedelec est conforme à la réglementation technique européenne. En principe, vous recevrez ce document du vendeur, mais vous pouvez également le demander à la région dans laquelle vous vivez. Vous n’êtes pas obligé d’avoir ce document sur vous lorsque vous faites du vélo, mais vous n’êtes pas autorisé à rouler sur la voie publique avec un speed pedelec sans autorisation.

Veuillez noter que vous devez souscrire une assurance responsabilité civile distincte pour les cyclomoteurs. N’oubliez pas qu’il vous faut au moins un permis de conduire AM. Vous achetez un vélo électrique classique qui peut rouler jusqu’à 25 km à l’heure ? Vous n’avez donc pas besoin d’une assurance supplémentaire. Une assurance responsabilité civile familiale normale est suffisante.

Dans cet article