Les routes à péage en Europe


Cet été, vous partez en vacances en voiture et vous souhaitez vous retrouver au plus vite à la plage, le long de la mer Méditerranée ? Alors vous savez que la route la plus rapide vers le soleil vous fera franchir une série d’autoroutes à péage, que vous vous rendiez en France, en Italie, en Espagne ou au Portugal. Vous planifiez un road trip, ou vous traversez plusieurs pays en route vers votre destination ? Découvrez ici dans quels pays européens vous devez franchir des péages ou payer des vignettes, comment en calculer le coût ou tout simplement les éviter.

Qu’est le péage ?

Le péage est un droit à payer pour pouvoir utiliser certaines routes. Les Français ne payent aucune taxe routière, mais doivent franchir des péages, tout comme les étrangers qui traversent la France. Dans des pays comme l’Autriche et la Suisse, on achète une vignette pour pouvoir emprunter les autoroutes. Quant à la Norvège, elle utilise le système de péage pour financer les grands travaux d’infrastructure, comme les ponts et les tunnels. Si vous les utilisez, vous contribuez. Et quand les frais ont été couverts, il n’y a plus de péage sur ce
trajet.

Pourquoi faut-il payer cette taxe ?

En Belgique, on n’a pas de péages, mais on paie des taxes routières. Celles-ci sont inexistantes en France, par exemple, où on doit en revanche franchir des péages pour
pouvoir utiliser les autoroutes. Les revenus des péages sont destinés à l’entretien de l’infrastructure et à la construction de nouvelles routes. L’été venu, quand vous vous reposerez sur un banc de pique-nique ou une aire de jeux sur un grand parking le long de l’autoroute au beau milieu de la France, pensez-y : c’est l’argent des péages qui finance toute cela.

Dans quels pays faut-il la payer ?

La plupart des pays européens ont des routes à péage. Le fonctionnement diffère d’un pays à l’autre. Dans certains pays, on achète une vignette, dans d’autres on franchit des péages sur les autoroutes ou aux frontières.

Dans plus en plus de grandes villes d’Europe, vous trouverez des zones environnementales. Votre voiture doit alors correspondre à certaines conditions pour pouvoir y entrer. Et si c’est le cas, il est souvent nécessaire de coller un autocollant payant sur votre véhicule. Grâce à l’application super pratique Green-Zones, vous retrouverez toutes les zones environnementales, rassemblées pour toute l’Europe. Vous saurez, de cette manière, avec quelle voiture rouler à quel endroit.

Ces différentes règles, dans différents pays, signifient que vous ne devez pas uniquement porter votre attention sur le pays de destination, mais également sur ceux que vous traversez. Vous faites un roadtrip avec plusieurs étapes ? Ou vous vous rendez dans une destination lointaine ? Soyez prudent(e).

Nous avons rassemblé pour vous les règles pour chaque pays :

Bulgarie
France
Grèce
Hongrie
Italie
Croatie
Macédoine du Nord
Norvège
Autriche
Pologne
Portugal
Roumanie
Serbie
Slovénie
Slovaquie
Espagne
République Tchèque
Turquie
Royaume-Uni
Suisse

Bulgarie

En Bulgarie, vous avez besoin d’une vignette digitale, si vous désirez rouler sur n’importe quelle route. Vous devez, pour bien faire, la commander à l’avance, mais vous pouvez aussi vous la procurer à la frontière. Les autocollants classiques ont été abolis pour 2019. Vous avez donc le choix entre une vignette pour une semaine, un mois ou un an. Et vous n’en avez pas la nécessité si vous roulez en moto.

À côté de ça, vous trouverez en Bulgarie, deux ponts à péage. Pour vous rendre en Roumanie à travers le Danube, ou en revenir. Ils se situent entre Rousse et Giurgiu, et entre Vidin et Calafat. Vous y payez donc une somme supplémentaire, en plus de votre vignette digitale.

France

En France, vous payez le péage, sur la majorité des autoroutes, mais aussi pour différents ponts et tunnels. Vous devez alors passer par les cabines de péage. Il existe deux manières de payer : par cash ou par carte de crédit. Il existe également un badge de télépéage, qui vous permet d’éviter de faire la file. Le montant est alors automatiquement retiré de votre compte, et il dépend de votre véhicule. Il existe cinq catégories et vous devez donc dépenser davantage si vous avez une caravane ou une remorque.

Un conseil : calculez à l’avance le montant de votre trajet, via le site web de l’AFSA.

Grèce

En Grèce, vous devez passer par des stations de péage sur pratiquement toutes les autoroutes. Le prix dépend de votre type de véhicule, et des distances que vous parcourez. Pensez-y : à la plupart des endroits, il n’y a que le cash qui est accepté.

Hongrie

En Hongrie, vous avez besoin d’une vignette digitale pour pouvoir circuler sur les autoroutes. Il s’agit de toutes les routes commençant par un M, suivies d’un numéro. Les Hongrois l’appellent le système e-Matrica. La version papier a été supprimée, et les contrôles des autorités se passent entièrement de manière électronique, via votre numéro de plaque.

Vous pouvez déjà acheter votre e-vignette avant de partir, de chez vous, mais il est également possible de vous la procurer, lorsque vous passez la frontière, dans la plupart des stations essence.

Italie

En Italie, vous devez payer le péage, pour presque toutes les autoroutes. Les postes de péage sont situés aux bretelles de sortie. À côté de ces autostrada, il y a aussi les superstrada : celles qui ne comportent que deux bandes par direction, et pour lesquelles vous ne devez rien payer.

Vous devez aussi financer les tunnels les plus importants, parmi lesquels le tunnel Saint-Gothard, ainsi que les ponts situés à la frontière avec la France et la Suisse :

Le tunnel Fréjus (consultez les tarifs)
Le tunnel du Mont Blanc (consultez les tarifs)
Le tunnel Grand-Saint-Bernard (consultez les tarifs)

Le montant à sortir de votre poche va dépendre de votre véhicule et de la distance que vous avez parcourue. Vous avez la possibilité de payer par cash et par carte de crédit. Les cartes bancaires sont généralement acceptées, mais pas automatiquement. Le prix de votre trajet peut être estimé à l’avance, via le site de l’Autostrade.

À côté de ça, vous pouvez aussi acheter la Viacard dans une station essence, le long des autostrada. Ces cartes magnétiques de 25, 50 ou 75 euros peuvent être utilisées dans des cabines de péage à part, où il y a généralement moins de monde. Le montant du péage est alors prélevé sur votre Viacard. Il existe aussi un Telepass, avec lequel vous pouvez payer via un badge de télépéage.

Attention : dans les régions de Varese, Côme, Milan et Bergame, il y a quelques routes où il n’y a pas de cabine de péage. Vous retrouverez ces zones de Free Flow sur des parties de l’A36, l’A59 et A60. Le prélèvement des taxes de péage s’effectue alors grâce à une reconnaissance des plaques. Dans les 15 jours suivant votre passage sur ces routes, vous devez vous inscrire sur le site web, et alors régler le montant avec votre carte de crédit.

En plus de tout ceci, il existe encore un péage citadin, si vous traversez Milan durant les jours de semaine. Ceci est appelé l’AreaC. Vous devez alors payer le jour-même, via les parcmètres, les magasins de tabac ou de journaux, ou encore en ligne.

Croatie

En Croatie, il y a également des cabines de péage classiques sur chaque autoroute, sauf celles situées près de Zagreb. Le montant précis dépend de la classe de votre véhicule, et de la distance que vous parcourez. Vous pouvez, en plus d’utiliser votre carte de crédit, payer en euros. Le badge de télépéage électronique est une alternative plus rapide (que les croates appellent le système ETC).

Macédoine du Nord

En Macédoine du Nord, vous payez les taxes de péage sur les autoroutes. Le montant à débourser dépend de votre véhicule et de la distance parcourue. Le paiement doit être effectué aux cabines de péage, en denars ou avec votre carte de crédit. En effet, tenez bien compte du fait que les euros ne sont pas acceptés partout.

Norvège

En Norvège, vous payez des taxes sur la plupart des routes principales. Ces péages sont principalement temporaires, jusqu’à ce que les frais de construction soient remboursés. Pour la capitale Oslo et les villes comme Bergen, Kristiansand ou Trondheim, il existe aussi un péage citadin, pour utiliser votre voiture dans le centre.

Pour les plus petites stations de péage norvégiennes, vous ne devez pratiquement rien faire. Votre numéro de plaque est automatiquement reconnu, et vous recevez la facture dans votre boîte aux lettres, après quelques mois. Comme le prix peut souvent varier, il vaut mieux enregistrer votre voiture à l’avance sur le site d’AutoPass. Vous aurez, de cette manière, un aperçu de votre trajet.

Vous partez pour un roadtrip à travers les pays scandinaves ? Alors, EasyGo est une alternative très utile. Avec ce badge de télépéage électronique, vous payez pour les autoroutes, les ponts et les tunnels de Norvège, de Suède, et du Danemark. Il est également valable pour les différents ferries entre l’Allemagne et le Danemark.

Autriche

En Autriche, une vignette vous permet de rouler sur les axes principaux. Elle est valable aussi bien pour les Autobahnen (véhicules A) que pour les Schnellstrassen (véhicules S). À côté de ça, il y a aussi les Sondermautstrecken, les routes à péage spécial. Pour ces dernières, les vignettes ne sont pas obligatoires, mais il y a des frais de péage à régler :

A9 (Pyhrn Autobahn), via le tunnel Bosruck et Gleinalm
A10 (Tauern Autobahn), via le tunnel Tauern et Katschberg
A11 (Karawanken Autobahn), via le tunnel Karawanken
A13 (Brenner Autobahn)
S16 (Arlberg Schnellstraße), via le tunnel Arlberg Straßen

Pour la vignette autrichienne, vous avez le choix entre un autocollant à coller sur votre voiture, ou une vignette digitale, couplée à votre numéro de plaque. Les deux sont valables éventuellement pour 10 jours, 2 mois ou un an.

La version autocollante est à acheter lorsque vous passez la frontière, à une station essence ou un bureau de poste. La version digitale est à commander sur le site web d’Asfinag ou via l’appli. Soyez également prudent(e) car si vous achetez votre vignette en ligne, vous ne pouvez pas l’utiliser directement. Elle est seulement valable après 18 jours.

Pologne

En Pologne, les voitures classiques doivent payer le péage sur trois autoroutes : l’A1, l’A2 et l’A4. Vous pouvez le faire en gare de péage, avec une carte de crédit ou du cash. Les billets de banque en Euros sont également acceptés. Le montant à débourser dépend de la classe de votre véhicule et de la distance que vous parcourez. À côté de ceci, il existe également un badge de télépéage électronique, qui s’appelle viaAUTO.

Portugal

Au Portugal, le péage doit également être payé sur beaucoup d’autoroutes. Le montant dépend de votre voiture et de la distance que vous parcourez. Il existe deux sortes d’autoroutes :

Sur les autoroutes classiques, vous devez passer par les cabines de péage avec votre carte de crédit. Le cash est également accepté à plusieurs endroits.
Sur les autoroutes électroniques, votre voiture est automatiquement enregistrée. Elles sont indiquées sous le nom de « Portagem electronica ». La manière la plus pratique de vérifier si vous pouvez les emprunter, est de vous arrêter, à la frontière, au Welcome Point. Via Easytoll, vous couplez donc votre numéro de plaque à votre carte de crédit, d’où le péage sera automatiquement déduit.

Sur le site de Portugal Tolls, vous pouvez estimer combien vous coûtera précisément votre trajet.

Roumanie

En Roumanie, vous avez besoin d’une vignette digitale, pour toutes les routes et autoroutes. Cette Rovinieta peut être achetée en ligne ou dans une station essence, un bureau de poste ou aux postes de frontière. Le prix dépend de la longueur de votre séjour en Roumanie. Vous avez le choix entre des vignettes de 7, 30 et 90 jours. Il existe aussi une variante pour le calendrier annuel complet.

À côté de ceci, il y a aussi quatre ponts à péage au-dessus du Danube, comportant une taxe de péage supplémentaire. Vous aurez alors besoin d’une autre vignette, à payer uniquement par cash :

DN56/E79 Calafat – Vidin (frontière avec la Bulgarie)
DN5/E70-E85 Giurgiu – Roussé (frontière avec la Bulgarie)
DN2A/E60 Giurgeni – Vadul Oii
N3A/N22C Fetesti – Cernavoda

Serbie

En Serbie, vous payez les taxes de péage sur toutes les autoroutes, aux cabines de péage. Le montant que vous devez prendre en compte dépend de votre véhicule et de la distance parcourue. Vous pouvez payer par cash (dinars et euros sont acceptés) ou par carte de crédit.

Slovénie

En Slovénie, vous avez besoin d’une vignette pour pouvoir rouler sur les différentes routes. Vous pouvez vous la procurer aux stations essence ou aux supermarchés en Slovénie même, mais également dans les pays frontaliers. Vous avez le choix entre une vignette pour une semaine, un mois, six mois ou un an. À côté de ça, il existe aussi une vignette digitale, qui vous permet de financer votre trajet en ligne.

N’oubliez également pas qu’il y a des frais de péage supplémentaires pour le tunnel Karawanken.

Slovaquie

En Slovaquie, une vignette digitale est nécessaire pour pouvoir circuler sur la majorité des routes. Pour certaines rues, vous ne devez pas payer de taxe de péage : vous les reconnaîtrez grâce au texte « Bez Uhrady ».

Vous pouvez acheter ce e-ticket à l’avance, en ligne, mais également vous le procurer dans une série de stations-service, ou via des automates à la frontière. Vous avez le choix entre une vignette pour 10 ou 30 jours, ou un an.

Espagne

En Espagne, le péage doit être réglé sur les routes les plus rapides, appelées « autopistas » (numéros AP). Les autoroutes ou autovías ne doivent pas être financées par le péage (numéros A). Dans les années à venir, diverses routes à péage deviendront des autovías.

Vous devez payer aux cabines de péage, par cash ou carte de crédit. La carte bancaire classique est également acceptée, mais ce n’est pas toujours le cas. Le prix dépend de votre trajet et de votre moyen de transport. Pour une caravane ou une remorque, vous payez davantage que pour une voiture classique.

Sur le site des autopistas, vous pouvez calculer combien vous coûtera votre trajet en Espagne.

République Tchèque

En République Tchèque, vous avez besoin d’une vignette pour la majorité des autoroutes. Ce n’est pas nécessaire si vous roulez en moto. Vous reconnaîtrez les quelques routes pour lesquelles vous ne devez pas payer grâce au texte « Bez Poplatku » ou au symbole de la vignette barré.

Votre vignette peut être achetée à la frontière dans les stations essence, à un bureau de poste, ou aux bureaux de douane. Vous avez le choix entre une durée de 10 jours, un mois, ou un an. Pour l’instant, il n’existe qu’une version classique, à coller sur le pare-brise.

Turquie

En Turquie, vous avez besoin d’une vignette de route électronique, ou d’une carte, pour pouvoir circuler sur la majorité des autoroutes. La vignette doit être collée sur le pare-brise de la voiture, tandis que la carte peut être utilisée pour plusieurs véhicules. Vous pouvez la recharger à l’avance, lorsque vous en achetez un exemplaire au bureau de poste, à la banque, ou à une station essence le long de l’autoroute.

À côté de ça, il existe un péage pour plusieurs ponts et tunnels :

Le pont Bosporus
Le pont Fatih Sultan Mehmet
Le pont Yavuz Sultan Selim
Le tunnel Eurasia
Le tunnel sous le Bosporus, entre l’Europe et l’Asie


Le Royaume-Uni

La majorité des autoroutes (motorways), des ponts, et des tunnels de Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord ne doivent pas être financées par le péage. Mais il y en a tout de même quelques-uns, qui doivent être payés :

La M6, au-dessus de Birmingham
L’A282 (Dartford Crossing) : la partie est du ring de Londres (M25)

Les taxes de péage sont généralement peu élevées. Sur certaines routes, elles sont uniquement imposables les jours de semaine. Comme les montants sont peu élevés, vous devez uniquement payer par cash. Attention : pour Dartford Crossing, le paiement doit être réglé à l’avance, en ligne.

Suisse

En Suisse, vous avez besoin d’une vignette, pour circuler sur toutes les autoroutes, et les routes nationales. La vignette Autobahn est un autocollant à coller sur votre pare-brise. Elle est valable durant un an, et doit être achetée à la frontière, ou à une station essence située avant la frontière. Pour l’instant, il n’existe pas encore de version digitale.

À côté de ceci, il y a un péage supplémentaire pour le tunnel Grand-Saint-Bernard et le tunnel Munt la Schera.

Dans quels pays n’y a-t-il ni péage, ni vignette ?

Les pays où vous ne devez pas payer de péage en Europe sont minoritaires. Il s’agit de la Belgique, du Danemark, des Pays-Bas, de la Moldavie, du Montenegro, de l’Allemagne, et de la Suède. Vous pouvez donc circuler sur les routes gratuitement. Mais dans chaque pays, il existe au moins un endroit spécifique, comme un pont ou un tunnel, pour lequel vous devez payer.

Voici un aperçu des pays :

Belgique
Danemark
Allemagne
Moldavie
Montenegro
Pays-Bas
Suède

Belgique

Il n’y a, en effet, pas de péage en Belgique. Le seul endroit où une taxe doit être payée, c’est pour le Tunnel Liefkenshoek, sous l’Escaut, au nord d’Anvers.

Danemark

Il n’y a pas de péage non plus au Danemark. Il existe uniquement une taxe lorsque vous traversez deux ponts importants :

Le pont Liaison du Grand Belt (tarifs)
Le pont de l’Øresund, également appelé The Bridge, entre le Danemark et la Suède (tarifs)

Vous partez pour un roadtrip vers les pays scandinaves ? Alors, EasyGo est une alternative pratique. Avec ce badge de télépéage électronique, vous financez les autoroutes et les tunnels en Norvège, en Suède et au Danemark. Il est également valable pour les différents ferries entre l’Allemagne et le Danemark.

Allemagne

L’Allemagne n’a pour l’instant pas de péage. Il était question de l’instauration d’une vignette, mais suite à une déclaration de la Cour Européenne de Justice, elle ne sera pas lancée avant fin 2020.

Dans beaucoup de villes allemandes, vous avez cependant déjà besoin d’un autocollant environnemental. Vous restez sur l’autoroute ? Alors vous n’êtes pas obligé(e) de le coller. Vous retrouverez un aperçu de ces zones environnementales sur ce site web. Il y a trois sortes d’autocollants, en fonction du type de véhicule que vous conduisez. Vous pouvez acheter l’eco-vignette ici, auprès de VAB et de Touring, ou en Allemagne auprès des organisations TÜV.

Moldavie

Il n’y a pas de péage non plus en Moldavie. Tous les véhicules étrangers doivent payer une taxe de route à la frontière. Le montant dépend de la durée du séjour en Moldavie. Vous avez le choix entre une semaine, deux semaines, ou un mois.

Montenegro

Au Montenegro, il n’y a pas de péage. Vous devez uniquement financer le tunnel Sozina, si vous passez par là.

Pays-Bas

Il n’y a pas de péage aux Pays-Bas, à part ceux situés dans le Westerscheldetunnel et le Kiltunnel.

Suède

Comme au Danemark, il n’existe pas de péage en Suède. Vous devez par contre payer une taxe pour le pont Motala, le pont Sundsvall et le pont de l’Øresund. Pour ce dernier, les cartes de crédit et le cash sont acceptés. Pour les deux autres ponts, vous n’avez rien à faire car votre plaque est automatiquement reconnue, et la facture vous est envoyée chez vous.

En plus de ceci, vous devez également payer une taxe de congestion, si vous vous rendez à Stockholm ou à Göteborg.

Qu’est un badge de télépéage ?

Les péages sont souvent valables pour les routes les plus rapides, lorsque vous vous rendez vers un pays lointain. Mais durant les périodes de vacances, il peut y avoir beaucoup de files aux cabines de péage, ce qui vous fait perdre beaucoup de temps.

Un badge de péage est, dans ce cas, une solution pratique, pour atteindre plus rapidement votre destination. Il s’agit d’un système électronique pour payer la taxe de péage. Il existe dans les pays comme la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Croatie, la Pologne, la Norvège, ou le Danemark. Ce petit boîtier est à placer à l’intérieur de votre pare-brise. Lorsque vous passez par les stations de péage, votre voiture est enregistrée automatiquement, et la taxe est déduite de votre carte de crédit.

Quels sont les avantages du badge de télépéage ?

Vous ne devez pas vous arrêter pour payer en cash ou par carte bancaire aux gares de péage. Les barrières se lèvent automatiquement à votre approche.

Il y a des voies réservées aux détenteurs d’un badge, généralement signalées par un grand « T ». Le trafic y est souvent moins important et plus fluide.

Les frais ne sont prélevés qu’au bout d’un mois de votre carte de crédit.

Où acheter un badge de télépéage ?

Avec le badge de télépéage, vous pouvez payer électroniquement le péage des autoroutes, même en tant qu’étranger. Vous pouvez demander un badge via bipandgo et topEurop, ou encore via les organismes d’assistance dépannage Touring et VAB. Bip&Go et topEurop peuvent être utilisés en France et en Espagne, topEurop est également valable pour le Portugal et l’Italie.

Vous désirez utiliser un badge de télépéage en Croatie, en Pologne, ou dans les pays scandinaves ? Alors vous devez les acheter sur place. Vous pouvez le faire principalement à la frontière, ou dans les grandes stations essence le long de l’autoroute.

Comment éviter les voies à péage ?

Si votre voiture est équipée d’un GPS, vous pouvez choisir l’option d’éviter les voies à péage.

Planificateurs d’itinéraires

Les applications ou outils de planification d’itinéraire en ligne comme Google Maps, Waze et Mappy permettent eux aussi de tracer un itinéraire sans péages. Le planificateur d’itinéraire le plus complet est ViaMichelin. Vous pouvez choisir l’itinéraire le plus recommandé, le plus rapide, le plus court ou le plus économique, et même celui qui compte le plus de sites intéressants à voir en route. L’idéal donc pour un road trip. En outre, vous pouvez calculer le tarif de péage sur votre itinéraire et les frais de carburant approximatifs.

Traverser la France à moindre coût

Si la rapidité est primordiale pour vous, mieux vaut opter pour les voies à péage. Ce sont les routes les mieux entretenues et surtout, ce sont des autoroutes, sur lesquelles on peut circuler plus rapidement. Malgré tout, certaines astuces peuvent vous aider à réduire les
coûts pour votre traversée de la France. Si vous allez vers le sud, par exemple, il peut être intéressant de passer par le Luxembourg. Non seulement, le carburant est moins cher au Luxembourg, mais les frais de péage sont aussi plus économiques pour cet itinéraire.

Éviter les péages

Le site web autoroute-eco.fr prodigue quelques conseils sur les tronçons coûteux à éviter. Vous y découvrez aussi comment et où réduire les coûts de péage en quittant l’autoroute à certains endroits pour y retourner immédiatement. Les tronçons courts sont beaucoup
moins coûteux ; vous pouvez ainsi réduire vos frais de péage de quelque 20 %.

Vous voulez traverser la France sans frais de péage ? C’est possible en n’utilisant que les anciennes Routes Nationales, les précurseurs des autoroutes. La Route Nationale 7, anciennement connue comme l’Autoroute des Vacances, vous fait mène tout droit vers le
sud de la France. En route, il y a beaucoup à découvrir. De quoi en faire un vrai road trip.

Traverser l’Espagne à moindre coût

En Espagne, les autoroutes à péage se trouvent surtout le long de la côte et entre les grandes villes. Les autoroutes à l’intérieur du pays sont presque toutes gratuites. Sur le site about-spain.net, vous trouverez une carte pour vous aider à tracer un itinéraire moins
coûteux. Vous quitterez parfois les sentiers battus pour effectuer un charmant détour, ce qui ne fera que renforcer le quotient aventure.

Dans cet article