Comment remplir le liquide lave-glace de votre voiture ?


Durant toute l’année, le liquide lave-glace est indispensable pour rouler avec votre voiture. Lors des mois d’été, un tas d’insectes et de résine viennent s’agglutiner sur votre pare-brise, tandis que pendant la période hivernale, c’est plutôt de la neige, de la boue, ainsi que du sel de déneigement. Mais quel liquide lave-glace est le meilleur à acheter, afin de bien nettoyer tout cela ? Et comment en faire vous-même ?

Quel liquide lave-glace devez-vous acheter ?

Il est important d’utiliser une variante adaptée en fonction de la période de l’année. Chacune des deux versions a, en effet, des caractéristiques spécifiques :

  • Le liquide lave-glace bleu pour les mois d’hiver. Cette version contient l’antigel nécessaire pour éviter que le liquide ne soit congelé durant les basses températures.
  • Le liquide lave-glace avec une couleur rose ou jaune pour les mois d’été. Cette variante ne contient pas d’antigel, mais est cependant plus efficace pour éliminer les insectes ainsi que la résine de votre pare-brise. De plus, ce liquide est plus abordable.

Changez donc, deux fois par an, de liquide lave-glace. Pour cela, il est important de bien enlever tout le liquide du réservoir et des tuyaux, avant d’ajouter la version d’hiver. La manière la plus simple est de démarrer votre voiture, et de vaporiser tout le liquide rose à travers les buses, situées sous le pare-brise. Faites-le également quelques secondes après avoir rempli le liquide lave-glace bleu. De cette manière, vous êtes certain(e) d’avoir éliminé les derniers restants du liquide d’été.

Vous pouvez acheter du liquide lave-glace dans les magasins de bricolage et dans les stations essence. La version prête à l’emploi ne doit pas être mélangée avec de l’eau. À côté de cela, vous pouvez aussi y trouver des concentrés d’antigel à part, dans de plus petits flacons. Ces produits peuvent être ajoutés à votre liquide d’été, afin d’éviter qu’il ne gèle. D’habitude, il suffit de suivre cette règle : plus vous ajoutez de concentré antigel, plus basse sera la température de congélation. Vérifiez bien ceci sur l’emballage, parce que ce n’est pas toujours le cas.

Comment contrôler le niveau de votre produit lave-glace ?

  1. Ouvrez le capot et recherchez un réservoir blanc ou transparent. Vous le reconnaîtrez grâce à un icône spécial : un pare-brise avec un essuie-glace et des gouttes. En comparaison avec le réservoir du liquide de refroidissement, c’est souvent un bouchon à clipser, au lieu d’une version à faire tourner.

 

  1. Jetez un œil au niveau du liquide. Souvent, vous apercevez uniquement le tuyau, et non le réservoir en tant que tel. Remplissez de liquide lave-glace jusqu’au niveau maximal indiqué.

Symbool-ruitenwisservloeistof

Comment réaliser votre propre liquide lave-glace ?

Il y a un bon nombre de raisons pour lesquelles il vaut mieux laisser de côté les versions du magasin, et réaliser votre propre liquide lave-glace vous-même. La majorité des liquides prêts à l’emploi contient du méthanol : une substance chimique néfaste pour l’environnement. En effet, ces substances finissent toujours dans le sol, après avoir nettoyé votre pare-brise. À côté de cela, les liquides lave-glace du magasin ne sentent souvent pas bon.

La manière la plus simple de réaliser votre propre liquide lave-glace est la suivante :

  1. Versez 2 litres d’eau distillée dans un seau. Évitez l’eau du robinet. Cette dernière cause notamment des calcifications dans les canalisations, surtout au niveau des buses du lave-glace. De plus, l’eau est un véritable nid à moisissures et bactéries.
  2. Ajoutez 125 millilitres de nettoyant pour vitres. Choisissez une version qui ne mousse pas, pour un résultat sans trace.
  3. Vous fabriquez du liquide lave-glace pour l’hiver ? Ajoutez alors 125 millilitres d’alcool de nettoyage ou désinfectant. Ceci fera en sorte d’empêcher votre mélange de geler.

Utilisez toujours le rapport 1/16. Vous commencez avec 4 litres d’eau distillée ? Alors, ajoutez, dans les étapes suivantes, 250 millilitres de nettoyant pour vitres, ainsi que 250 millilitres d’alcool. Assurez-vous que le résultat ne gèle pas, en le plaçant quelques heures au congélateur, avant de verser votre liquide lave-glace dans votre voiture. Et encore un conseil : ajoutez éventuellement du colorant alimentaire bleu ou rose à votre liquide lave-glace, afin qu’il soit clairement reconnaissable. Veillez également à toujours bien le conserver hors de la portée des enfants.

D’autres recettes en ligne font usage d’ammoniaque ou de vinaigre blanc. Mais cependant, il vaut mieux ne pas suivre ces conseils. L’ammoniaque est un composé dangereux, et vous devez toujours le mélanger avec les précautions nécessaires. Le vinaigre blanc peut, quant à lui, provoquer des odeurs désagréables durant les mois d’été.

Comment pouvez-vous contrôler vos essuie-glaces ?

Vous êtes occupé(e) avec le liquide lave-glace de votre voiture. N’oubliez pas non plus de vérifier vos essuie-glaces. Surtout durant les mois d’hiver, car ils sont davantage utilisés. Ils éliminent notamment la pluie, la neige, la glace, et les saletés de votre pare-brise. Il est donc également important que vos essuie-glaces soient en bon état.

Durant un trajet en voiture par une grosse averse de pluie, vous pouvez observer si vos essuie-glaces font leur travail ou pas. Vous remarquez qu’ils doivent être remplacés lorsqu’ils :

  • Font un bruit de cliquetis ou de grincement lorsqu’ils fonctionnent,
  • Laissent des traces sur le pare-brise,
  • N’essuient plus du tout certains endroits.

Lorsque votre voiture est à l’arrêt, les éléments suivants doivent également vous avertir :

  • Les essuie-glaces sont déformés,
  • Le caoutchouc des essuie-glaces se détache,
  • La caoutchouc est dur et n’est plus flexible.

Vous allez, durant les mois d’hiver, prendre la route ? Faites toujours attention à ce que votre liquide lave-glace soit rempli avec la variante bleue, et que vos essuie-glaces soient en ordre. Pour garantir votre sécurité maximale ainsi que celle des autres, n’hésitez pas à vous équiper avec un kit d’hiver dans votre voiture. Avec un dégivrant, un grattoir, ainsi qu’un aérosol pour dégivrer vos fenêtres, vous éviterez les mauvaises surprises.

Dans cet article