Comment remplir le liquide de refroidissement de votre voiture ?


Faire le plein de liquide de refroidissement, et en contrôler le niveau régulièrement, est une tâche très importante. Cela vous permet d’éviter que le moteur de votre voiture surchauffe. Le liquide de refroidissement permet, en effet, d’éliminer l’excès de chaleur via le système de refroidissement de votre auto. Mais quelle sorte choisir pour votre véhicule ? Devez-vous effectuer le remplissage ou la purge vous-même ? Et que faire en cas de fuite ? On vous explique tout ci-dessous.

Comment contrôler le niveau du liquide de refroidissement de votre voiture ?

Ouvrez le capot de votre voiture, et recherchez un grand vase d’expansion transparent, qui contient un liquide (souvent rose). Il est important, dans ce cas-ci, de toujours contrôler le liquide de refroidissement lorsque votre moteur est froid. Veillez aussi à ne pas garer votre voiture dans une pente. Autrement, vous risquez d’obtenir un résultat déformé.

Ensuite, vous pouvez contrôler les deux éléments suivants :

  • La quantité de liquide de refroidissement. Sur le récipient, il y a deux lignes : le minimum et le maximum. Vérifiez que le niveau du liquide se situe bien entre les deux. Vérifiez également qu’une grande quantité ne vienne pas de disparaître. Ceci peut notamment vouloir dire qu’il y a une fuite dans le système de refroidissement.
  • L’état du liquide de refroidissement. Il ne doit pas contenir de saletés, et doit être bien transparent. De plus, c’est un liquide qui a normalement une texture huileuse. La substance est devenue plus épaisse, et ressemble à du lait ? Alors, elle n’est plus de bonne qualité, et vous devez remplacer votre liquide de refroidissement au plus vite.

Naturellement, il y a encore cette question qui se pose : à quelle fréquence devez-vous vérifier votre liquide de refroidissement ? Eh bien, une fois par mois est plus que suffisant. Un contrôle s’impose aussi dès qu’un voyant s’allume sur votre tableau de bord. Celui-ci vous signale qu’il y a un souci avec votre liquide de refroidissement.

Comment faire le plein de liquide de refroidissement ?

Veillez d’abord à ce que le moteur soit bien refroidi. Sinon, lorsque vous enlevez le capuchon du vase d’expansion, vous courrez le risque de recevoir du liquide brûlant directement sur vos mains. Il vaut d’ailleurs mieux utiliser une paire de gants, ou un torchon pour cette tâche. Desserrez le capuchon en toute sécurité afin que la pression sorte lentement du récipient. Ensuite, remplissez avec le liquide de refroidissement jusqu’à ce qu’il se situe entre le niveau minimal et maximal.

Très important : n’ajoutez pas d’eau vous-même. Un bidon avec du liquide de refroidissement est constitué d’un mélange d’antigel, d’eau, et d’additifs. L’éthylène glycol fait en sorte que le liquide de refroidissement gèle moins vite, et qu’il soit également moins rapidement porté à ébullition. Grâce à cela, vous pouvez continuer à rouler même avec des températures extrêmes, sans que votre moteur chauffe de trop. C’est précisément pour cette raison que vous ne pouvez pas simplement remplacer votre liquide de refroidissement par de l’eau. C’est uniquement une bonne idée pour dépanner lorsque vous êtes sur l’autoroute avec une fuite dans votre système de refroidissement, et que vous vous rendez au parking le plus proche.

Quel liquide de refroidissement convient au moteur de votre voiture ?

Pour cela, regardez de quelle couleur est votre liquide de refroidissement. Ceci ne dit notamment rien à propos de le qualité du produit, mais cela vous donne des indications à propos du mélange d’additifs qui convient à votre voiture (et surtout à votre moteur). Le plus facile est de jeter directement un œil sous le capot, et de vérifier de quelle couleur est le liquide de refroidissement dans le vase d’expansion. Mais vous retrouverez aussi toutes les informations dans le manuel d’instruction de votre voiture.

Concrètement, voici les différentes couleurs que vous pouvez acheter au magasin :

  • Le liquide de refroidissement rose est actuellement le plus utilisé pour la majorité des voitures. G12++ et G13 sont les nouvelles sortes, mais à côté de cela, vous trouverez aussi les G12, G12+, SP12 et SP13.
  • Le liquide de refroidissement bleu était le standard jusqu’à environ la moitié des années 90. Il contient de l’éthylène glycol, mais d’une moins bonne qualité. Surtout si vous avez une ancienne voiture, vérifiez bien sous le capot que le liquide de refroidissement n’ait pas une couleur bleue.
  • Avec de plus en plus de nouvelles voitures, un liquide de refroidissement spécial jaune est utilisé, des types SP15 à G12.
  • À côté de cela, beaucoup de véhicules français ont besoin d’un liquide de refroidissement vert, à la place des sortes citées ci-dessus.
  • Enfin, vous trouverez aussi, dans les magasins, un liquide de refroidissement transparent. Vous pouvez, en principe, le mélanger avec les autres sortes. Mais il vaut mieux vous en tenir à votre seule couleur.

Ne commencez donc pas à mélanger les différentes sortes de liquide de refroidissement. En mixant les couleurs, vous pouvez provoquer des réactions chimiques. Cela peut causer l’obstruction du système de refroidissement, et entraîner des conséquences sur le maintien de la bonne température de votre moteur.

Quand devez-vous purger votre liquide de refroidissement ?

Normalement, la version rose ne doit jamais être remplacée. Pour les autres couleurs, il vaut mieux le faire tous les trois ans ou tous les 50.000 kilomètres. Vous pouvez également toujours vérifier ce qu’il en est pour votre voiture dans votre manuel d’instruction.

Purger le liquide de refroidissement est un travail assez complexe si vous ne possédez pas une certaine expérience dans ce domaine. Pour vous donner une idée : un garagiste expérimenté en a pour une demi-heure. Laissez donc un(e) professionnel(le) s’en occuper à votre place, afin que tout votre système de refroidissement soit mis en ordre.

Vous désirez tout de même tenter le coup ? Veillez alors à ce que le moteur soit toujours à froid. Et amenez ensuite l’ancien liquide de refroidissement au parc à conteneurs, au lieu de le jeter dans l’évier ou dans les toilettes.

Que devez-vous faire en cas de fuite de liquide de refroidissement ?

Tout d’abord, il est important d’être certain(e) qu’il ne s’agit pas d’huile de moteur. Vous reconnaissez le liquide de refroidissement à son odeur douce typique. De la fumée blanche peut aussi apparaître lorsque vous roulez : c’est un signal clair.

Ensuite, regardez sous le capot pour voir où le problème se situe exactement. Souvent, la fuite peut être située au niveau des tuyaux, du radiateur ou de la pompe à eau. Vous pouvez facilement l’apercevoir vous-même. Cependant, si vous avez une fuite au joint de culasse, c’est une mauvaise nouvelle. Vous ne la remarquez pas à l’œil nu, mais elle est plus chère à faire réparer.

Vous pouvez souvent résoudre le problème temporairement grâce à un produit spécial à verser dans votre liquide de refroidissement. Les petites fuites sont alors comblées d’elles-mêmes. Mais vous devrez, de toute manière, vous rendre au garage pour faire remplacer quelque chose. Autrement, votre fuite sera de retour tôt ou tard.

Dans cet article