Assurance auto

Franchise en assurance

Vous avez certainement déjà aperçu ce terme plus d’une fois, lors de votre recherche pour dénicher la meilleure assurance auto. La franchise en assurance mérite donc toute votre attention. Oui, pour effectuer votre choix, vous ne devez pas uniquement porter votre attention sur ce que l’assurance vous coûte. Une franchise n’est pas l’autre, et pourtant cette dernière peut avoir une influence importante en cas d’accident ou si votre voiture subit des dégâts. Nous vous expliquons quels sont les éléments à prendre en compte lorsque vous choisissez votre assurance, en particulier pour ce qui concerne votre franchise.

Qu’est-ce qu’une franchise en assurance ?

Tout d’abord, commençons par clarifier ce qu’est exactement cette partie de votre assurance automobile. Une franchise signifie simplement que vous devez payer une partie des frais de réparation, à la suite d’un accident ou d’une maladresse de votre part.

Prenons un exemple : vous avez souscrit une assurance omnium pour votre voiture chez assureur Y, avec une franchise fixe de 250 euros. On est lundi soir, et vous prenez le volant, un peu fatigué(e), quand tout à coup vous foncez dans un poteau en sortant de votre place de parking. Le poteau s’en sort sans aucune égratignure, mais vous devez faire réparer votre pare-chocs au garage pour un montant de 400 euros. Vous devrez alors payer 250 euros de votre poche. Via votre assurance, vous recevrez (ou directement le garage) les 150 euros restants, pour obtenir la somme totale.

Quelles sont les différentes sortes de franchise ?

Comme précisé ci-dessus, une franchise n’est pas l’autre. À la suite d’un accident, pour déterminer le montant à débourser pour les réparations, plusieurs méthodes sont utilisées par les assurances automobiles. Les différences peuvent être importantes selon la sorte de franchise, et en fonction de l’ampleur des dégâts.

À quelques exceptions près, il existe trois grandes sortes de franchises :

  • La franchise fixe, qui, comme l’indique son nom, vous attribue un montant fixe. Elle peut, par exemple, être de 400 euros. Dans la pratique, cela signifie que votre assurance auto n’interviendra pas nécessairement lors de petits accrocs. Vos réparations vos coûtent 300 euros et votre franchise est de 400 euros ? Vous devrez alors payer vous-même la totalité de la somme.
  • La franchise anglaise est également souvent présente. Vos frais de réparation sont plus importants que le montant de votre franchise ? Alors dans ce cas, votre assureur couvrira le montant total, franchise incluse. Reprenons le même exemple. Si les réparations de votre voiture s’élèvent à 1000 euros, alors votre assurance payera la totalité de la somme. Cependant, si les dommages s’élèvent à 200 euros, vous ne recevrez rien.
  • Il y a aussi la franchise, en tant que pourcentage de la totalité des frais de réparation. Ceci veut dire que vous pouvez dans tous les cas avoir recours à votre assurance automobile. Mais ce n’est pas toujours à votre avantage si les dommages sont importants. Prenez par exemple une franchise qui intervient pour 20% des frais de réparation. Si les coûts s’élèvent à 300 euros, vous payez vous-même 60 euros. Mais s’ils s’élèvent à 5.000 euros, vous devrez alors payer 1.000 euros.

Si on rassemble tout cela dans un tableau, voici ce que ça donne :

franchise

Vous avez donc compris qu’il est important de faire attention à la franchise comprise dans votre assurance auto. Si vous êtes indemnisé(e) pour les petits dégâts, mais vous avez des frais plus importants lors de gros frais de réparation, ou alors vous ne recevez une intervention que pour les gros dommages, mais ceux-ci sont entièrement pris en charge. Il vaut donc la peine de prendre le temps d’y réfléchir !

Comment est calculé le montant de votre franchise ?

Une fois que vous avez choisi votre sorte de franchise, n’oubliez pas de porter votre attention sur son montant. Beaucoup d’assureurs suivent la règle suivante : plus haut est le prix catalogue de votre voiture, plus grande est la franchise. Ceci est dû au fait qu’ils prennent souvent un pourcentage sur ce prix catalogue.

La franchise dépend également du montant que vous allez dépenser pour votre assurance auto. En général, plus haute est votre franchise, plus grande est la réduction sur votre prime d’assurance. De plus, vous pouvez souvent faire baisser la franchise de votre assurance auto si vous vous rendez chez l’un des garagistes partenaires de votre assureur lorsque vous faites réparer votre voiture.

Devez-vous toujours payer une franchise ?

Elle est établie sur papier lors de la signature de votre contrat d’assurance. Elle n’est donc pas obligatoire. Le choix de votre assurance auto joue donc un rôle important :

  • En général, une assurance auto responsabilité civile ne comporte pas de franchise. Tout le monde doit y souscrire, et les frais de réparation des autres véhicules sont assumés si vous êtes en faute lors d’un accident.
  • Puis, quand vous optez pour une omnium, vous verrez souvent une franchise apparaître en petits caractères. Ceci est tout à fait logique car cette assurance prend en charge les dégâts occasionnés à votre propre voiture. Et ce, même lorsque vous êtes fautif(ve).

Pensez-y aussi : pour les jeunes conducteurs, la situation est encore différente. Par exemple, lorsqu’un jeune conduit votre voiture, en tant que conducteur occasionnel (il n’est donc pas mentionné dans le contrat), une franchise peut toujours être facturée en cas d’accident. Même si vous, en tant que conducteur/trice expérimenté(e) ne devez pas la payer avec la même voiture.

Nous avons donc un bon conseil pour vous : négociez votre franchise à l’avance avec votre assureur. Envisagez toutes les situations qui pourraient se présenter à vous, comme par exemple votre fils ou votre fille qui vous emprunterait la voiture pour le week-end. Lisez également toujours bien le contrat avant de le signer.

Que se passe-t-il avec la franchise si vous n’êtes pas en faute ?

Dans cette situation, c’est l’autre personne impliquée dans l’accident qui devra la payer. Faites bien attention : avec certaines assurances, vous devrez parfois avancer ce montant. C’est par exemple le cas quand la partie adverse, chargée de financer vos réparations, se situe à l’étranger. Vous devez réclamer ce montant vous-même via l’assurance automobile de l’autre personne impliquée dans l’accident.

Encore un conseil : lorsque vous entamez les démarches pour récupérer la franchise que vous avez avancée, une assurance assistance juridique supplémentaire peut certainement être utile.

Pourquoi les assureurs fonctionnent-ils avec une franchise ?

Il y a deux bonnes raisons :

  • Tout d’abord, si nous savons que nous risquons de payer la franchise, nous sommes plus prudents sur la route. Imaginez si les assureurs devaient rembourser chacun des petits dommages que vous subissez au cours de l’année. Vous feriez bien moins attention, n’est-ce pas ? De plus, si c’était le cas, vous vous doutez bien que le prix des assurances augmenterait de manière considérable.
  • À côté de cela, une franchise part du principe que tout le monde peut toujours opter pour une assurance payante. Selon les statistiques, un jeune qui vient d’acheter sa voiture a de grandes chances de faire des coups dedans. Son assurance auto serait donc impayable si chacune de ses réparations étaient financées. Grâce à la franchise, les assureurs ne doivent pas assumer pleinement le risque d’accident.

La morale la plus importante de cette histoire est que vous ne devez pas uniquement prendre en compte le prix que vous allez payer pour votre assurance auto. Une variante abordable peut s’avérer peu intéressante si sa franchise est haute. Elle joue donc un rôle primordial pour faire votre choix.

Dans cet article