La déductibilité fiscale de votre voiture électrique en 2021


Le fait qu’une voiture électrique soit déductible fiscalement vous aide à faire le pas vers une alternative plus écologique à l’essence ou au diesel. Mais soyons honnêtes : il coûte toujours beaucoup plus cher qu’un modèle classique. Heureusement, le gouvernement Belge fournit les avantages fiscaux nécessaires. Mais soyons honnêtes : il coûte toujours beaucoup plus cher qu’un modèle classique. Mais lesquels existent aujourd’hui ?  Et dans quelle mesure les voitures électriques resteront-elles fiscalement déductibles en 2021 ?

Quelle est la déductibilité fiscale d'une voiture électrique pour les indépendants ?

Si vous achetez une voiture entièrement électrique au nom de votre entreprise individuelle ou de votre société en 2021, vous bénéficierez d’une déductibilité de 100 % dans votre déclaration d’impôts. Ainsi, les temps où il n’était pas si intéressant financièrement d’en acheter si vous étiez indépendant(e) ont complètement changé entre-temps. D’autre part, la période pendant laquelle une voiture électrique était déductible à 120% est aussi passée.

De plus, en 2021, tous les coûts des voitures seront également déductibles à 100 % dans le cas des voitures entièrement électriques. Cela comprend non seulement les frais d’électricité pour recharger la voiture, mais aussi d’autres aspects tels que les frais de financement et les frais de parking. L’avantage fiscal restera donc beaucoup plus important que pour les voitures classiques qui fonctionnent à l’essence ou au diesel. Pour tous les autres coûts liés à la voiture, le degré de déductibilité dépend également des émissions de CO2 depuis 2020.

Quel est le montant de l'Avantage de Toute Nature (ATN) en tant qu'employé ?

Si vous utilisez également votre voiture de société à titre privé, vous le savez probablement déjà : ceci est un revenu imposable supplémentaire avec votre impôt sur le revenu des personnes physiques. C’est ce qu’on appelle l’Avantage de Toute Nature (ATN). Dans ce domaine également, une voiture 100 % électrique est préférable à une voiture diesel classique.  Pour l’ATN, le gouvernement Belge ne se penche pas seulement sur la valeur de catalogue et l’âge de la voiture, mais aussi sur les émissions de CO2.

Plus précisément, la formule pour les voitures tout électriques est la suivante : « valeur de catalogue » x 6/7 x 4 % x « pourcentage d’âge ». Pour les voitures de moins de 12 mois, ce pourcentage est de 100 %. Concrètement, vous payez donc le prix le plus bas pour une voiture entièrement électrique en termes d’Avantage de Toute Nature. En 2021, ce sera 1.370 euros par an si la valeur du catalogue est moindre ou égale à 39.958 euros.

Un exemple :

En tant que voiture de société, vous recevez une Volvo XC40 Recharge 100% électrique d’une valeur de 62.900 euros. Pour cela, vous devez tenir compte d’une Avantage de Toute Nature de 2.156,57 euros par an ou 179,71 euros par mois (62.900 x 6/7 x 4 % x 100 %).

Qu’en est-il de la taxe de circulation et de la taxe de mise en circulation ?

En Wallonie et dans la Région de Bruxelles-Capitale, vous payez toujours le montant minimum des deux taxes pour une voiture 100 % électrique. En 2021, il s’agira d’une taxe de mise en circulation de 61,5 euros et d’une taxe de circulation de 83,95 euros par an.

La situation est différente en Flandre. Si vous avez un véhicule entièrement électrique, vous n’avez pas à payer pour les deux. Il en va d’ailleurs de même lorsque votre voiture fonctionne à plein régime à l’hydrogène. Et cela continuera normalement à être le cas à l’avenir. Jusqu’à la fin de 2020, les voitures hybrides rechargeables avec une émission maximale de 50 grammes de CO2 par km étaient également exemptées en Flandre. Mais, entre-temps, elle a malheureusement été supprimée.

Existe-t-il des primes pour l'achat de ma voiture électrique ?

Si vous habitez en Région de Bruxelles Capitale ou en Wallonie, cette prime n’existe malheureusement pas. Entre-temps, le gouvernement flamand n’accorde plus de subventions non plus. La prime zéro émission a été supprimée au début de l’année 2020.

Qu’en est-il des véhicules hybrides ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une voiture hybride ? Ce type de véhicule peut rouler grâce à différentes sources d’énergie. Ils font pratiquement toujours usage d’un moteur électrique, couplé à un moteur à essence ou diesel. La batterie peut être rechargée lorsque la voiture roule, ou lorsqu’elle est parquée.

Le gouvernement veut continuer à décourager l’achat de véhicules hybrides. Par exemple, il n’y a plus d’exemption de la taxe de mise en circulation et de la taxe de circulation. En outre, depuis 2020, il y aura une tranche de déductibilité par gramme de CO2 émis par votre voiture. Mais pour cela, elle doit d’abord répondre à des exigences minimales pour être considérée comme une « vraie » hybride : avoir une capacité d’énergie de moins de 0,5 kWh/100 kg, et émettre au maximum 50 g par kilomètre. Il vaut donc la peine de bien vérifier, surtout si vous êtes indépendant(e), lors de votre achat, si votre voiture hybride correspond bien aux normes. Cela aura une grande influence sur le montant que vous pourrez déduire aux impôts.

Dans cet article