Calculer les amendes routières : les montants en Belgique


Lorsque vous prenez le volant en Belgique, enfreindre une règle de temps en temps est presque inévitable. Une question souvent posée est : combien devez-vous payer exactement pour vos amendes routières ?

On a rassemblé pour vous les cinq infractions de roulage les plus importantes. De cette manière, vous pouvez calculer le montant à payer pour vos amendes routières.

Rouler trop vite : excès de vitesse

Les excès de vitesse sont l’infraction numéro 1 en Belgique. Tous les ans, plus de trois millions d’amendes de cette sorte sont émises. Heureusement, il s’agit principalement de petits délits, comme le fait de dépasser la limitation de 10 kilomètres par heure.

Les amendes pour excès de vitesse commencent à 53 euros, mais peuvent vite monter jusqu’à 4.000 euros. Le montant que vous devez payer exactement dépend de la route sur laquelle vous roulez. Lorsque vous choisissez la perception immédiate, voici les montants :

  • Dans les zones urbaines, zones 30, environnements scolaires, ou zones résidentielles : 53 euros lorsque vous roulez au maximum à 10 km/h en plus de la limitation. Vous la dépassez d’entre dix et trente kilomètres par heure ? Alors viennent s’ajouter 11 euros par kilomètre supplémentaire au-dessus des 10 km/h. Pour les excès de vitesse dépassant les 30 kilomètres par heure, vous devez comparaître devant le Tribunal de Police. Vous pouvez alors recevoir une amende allant de 80 à 4.000 euros, éventuellement combinée avec un retrait de permis de 8 jours à 5 ans.
  • Sur les autres routes : 53 euros lorsque vous dépassez d’au maximum 10 kilomètres par heure. Vous enfreignez la limitation de dix à quarante km/h ? Alors viennent s’ajouter 11 euros par kilomètre supplémentaire au-dessus des 10 km/h. Pour les excès de vitesse dépassant les quarante kilomètres par heure, vous devez comparaître au Tribunal de Police. Vous pouvez alors recevoir une amende allant de 80 à 4.000 euros, toujours combinée avec un retrait de permis de 8 jours à 5 ans.

Conduire sous l’influence de l’alcool

Malheureusement, les Belges sont toujours les grands champions de la conduite en état d’ébriété. Chaque année, ce sont 50.000 conducteurs qui se font avoir. Pour ce délit, ce sont des amendes fixes qui sont données.

Les amendes routières pour la conduite sous influence de l’alcool commencent à 105 euros, et peuvent monter jusqu’à 1.260 euros, lorsque la police vous propose une perception immédiate. La quantité d’alcool présente dans votre sang détermine alors à combien s’élève, en tant que Belge, le montant à payer. Voici les conséquences pour une sanction immédiate :

  • Entre les 0,2 et 0,5 pour mille d’alcool dans votre sang (g/l BAC), vous payez 105 euros. À côté de cela, il vous est interdit de conduire durant deux heures. Ceci est valable uniquement pour les chauffeurs professionnels, tout comme pour les chauffeurs de poids lourds.
  • Entre les 0,5 et 0,8 pour mille d’alcool dans votre sang (g/l BAC), les amendes routières en Belgique peuvent monter jusqu’à 179 euros, en plus d’une interdiction de conduire de trois heures.
  • Au-dessus des 0,8 pour mille d’alcool dans votre sang (g/l BAC), vous devez, en temps normal, toujours vous rendre au Tribunal de Police. Un arrangement à l’amiable de 600 à 800 euros est une possibilité, lorsque vous vous situez sous les 1,2 pour mille. Mais il est également possible qu’une amende de 1.600 à 16.000 euros soit émise, en plus des frais juridiques nécessaires. Dans tous les cas, vous recevrez un retrait du permis de conduire de six heures au moment de l’infraction. Avec plus de 1,5 pour mille d’alcool dans votre sang, votre permis de conduire vous est automatiquement retiré pour 15 jours.

Appeler au volant sans kit mains libres

Passer un appel au volant sans système Bluetooth est terriblement dangereux. Pour cela, chaque année, plus de 100.000 Belges reçoivent une amende routière pour cette raison. Les services de police continuent ici à en faire une priorité. Chaque année, ce délit cause notamment plus d’accidents que les drogues et l’alcool ensemble.

Appeler sans kit mains libres au volant est une infraction au deuxième degré. La sanction immédiate est de 116 euros. Lorsque vous ne la payez pas, l’amende routière peut s’élever jusqu’à un montant situé entre 160 et 2.000 euros. Vous pouvez également recevoir un retrait de permis de 8 jours à 5 ans.

Pensez-y : si vous gardez votre smartphone entre les mains devant un feu rouge dans la file, c’est aussi une infraction, avec les mêmes conséquences. Le seul moment auquel vous pouvez utiliser votre téléphone, c’est lorsque vous êtes parqué(e) sur le côté de la route.

Mal vous garer

Vous vous garez là où vous n’avez pas le droit ? Vous n’êtes pas le/la seul(e). Alors, vous ne serez pas étonné(e) d’apprendre que chaque année, environ 500.000 amendes de stationnement sont émises.

Mal se garer est une infraction du deuxième degré. Pour cela, vous recevez une amende de stationnement de 116 euros. Vous la reportez à plus tard ? Alors, le montant pourra s’élever entre 160 et 2.000 euros. Vous pouvez également recevoir une interdiction de conduire de 8 jours à 5 ans.

Encore bon à savoir : une amende de stationnement n’est pas la même chose qu’une rétribution de stationnement. Dans ce dernier cas, vous devez payer une compensation à la commune parce que vous utilisez un service public. Dans la pratique, vous devez payer une somme fixe pour toute la journée, parce que vous n’avez pas de ticket sous votre pare-brise. Une amende de stationnement d’un agent de police est cependant un vrai procès-verbal pour une infraction que vous avez commise.

Brûler un feu rouge

Vous mettez vite les gaz lorsque le feu passe à l’orange ? Vous n’êtes apparemment pas le/la seul(e). Chaque année, environ 90.000 Belges reçoivent une amende pour avoir négligé les feux de signalisation.

Brûler un feu rouge est une infraction du troisième degré. Pour cela, vous recevez une amende routière de 174 euros. Vous la reportez ? Alors, le montant pourra être situé entre 240 et 4.000 euros. Vous pouvez également recevoir une interdiction de conduire de 8 jours à 5 ans. Faites tout de même attention : la politique de suivi pour cette infraction diffère selon les arrondissements. Dans certaines régions, on parle de sanctions plus sévères qu’ailleurs.

Comment pouvez-vous contester une amende routière ?

Actuellement, vous ne devez heureusement plus remplir de formulaire de contestation papier à imprimer et à envoyer par la poste. Vous pouvez simplement contester votre amende routière en ligne :

  • Surfez sur le site internet du Service public fédéral Justice,
  • Remplissez le numéro du procès-verbal, ensemble avec le code d’identification mentionné sur la lettre que vous avez reçue.
  • Mentionnez les fautes éventuelles, ainsi que les autres raisons pour lesquelles vous trouvez que l’amende ne doit pas être payée.
Dans cet article