AdBlue : qu’est-ce que c’est ? Et comment faire le plein ?


Si vous possédez une voiture roulant au diesel, vous avez certainement déjà entendu parler de ce liquide appelé AdBlue. Depuis 2005, la législation européenne impose des exigences sévères à propos des émissions des véhicules diesel. C’est alors que les constructeurs automobiles utilisent désormais l’AdBlue afin de réduire les émissions de substances nocives de leurs véhicules.

Mais vous vous demandez sûrement à quoi sert exactement ce liquide ? En quoi est-il utile pour réduire les émissions toxiques des véhicules ? Puis, quand devez-vous faire le plein d’AdBlue, et comment ?  On vous explique tout à propos de l’AdBlue dans cet article.

L’AdBlue : qu’est-ce que c’est ?

L’AdBlue est une solution aqueuse qui est composée d’eau déminéralisée et d’urée pure. Sa composition est toujours la même. Ce liquide est utilisé depuis 2014 dans les moteurs des voitures classiques, et depuis 2006 dans ceux des camions. Les fabricants automobiles l’utilisent dans les moteurs diesel afin de répondre aux normes environnementales imposées par l’Union européenne, et de cette manière réduire les émissions de matières toxiques dans l’air.

Les véhicules diesel émettent donc des gaz hautement nocifs pour l’environnement ainsi que pour la santé : les NOx (appelés oxydes d’azote). L’AdBlue intervient dans une réaction chimique qui sert à transformer 85 % de ces gaz en vapeur d’eau et en azote. Ces derniers sont des éléments, quant à eux, inoffensifs.

Comment ça fonctionne exactement ? Le liquide AdBlue est injecté directement dans le système d’échappement entre le moteur et le catalyseur SCR. Avec une chaleur de 80°C produite par le moteur, l’urée produit de l’ammoniac gazeux (NH3). Grâce à une réaction chimique, les NOx et le NH3 se décomposent alors en N2 (azote) et en H2O (eau).

Où faire le plein d’AdBlue ?

Vous pouvez faire votre plein à une pompe d’AdBlue (en station essence). Attention, n’utilisez pas les pompes pour poids lourds, qui ne sont pas adaptées aux voitures. Vous pouvez aussi facilement en dénicher sous la forme de bidons de 5 ou 10 litres et remplir ensuite votre réservoir chez vous. Si vous ne souhaitez pas vous en occuper vous-même, vous pouvez également vous rendre au garage pour faire remplir votre réservoir par un professionnel.

L’AdBlue est utilisé uniquement avec les voitures roulant au diesel, et en particulier les véhicules équipés de la technologie appelée « réduction catalytique sélective SCR » (ou Selective Catalytic Reduction). C’est notamment le cas de ceux qui possèdent un moteur Euro 6. L’AdBlue a toujours la même composition car c’est une marque déposée. Le mélange doit répondre à la norme DIN 70070 et aux exigences ISO 22241.

Comment faire le plein d’AdBlue ?

À quel endroit, dans votre voiture, se situe l’orifice de remplissage ? Dans certains véhicules, le réservoir d’AdBlue se situe près de la trappe à carburant. Pour d’autres, il est placé dans le coffre ou sous le capot. Pour le reconnaître, le capuchon est souvent de couleur bleue. N’hésitez pas à consulter le manuel de votre véhicule si vous souhaitez être certain(e) de ne pas confondre avec le liquide de refroidissement ou le liquide lave-glace.  Attention : ne versez jamais de l’AdBlue dans le réservoir de carburant, et inversement !

Généralement, il vaut mieux attendre que le voyant s’affiche pour faire le plein, ou alors éviter de trop remplir votre réservoir. En effet, si vous dépassez la quantité maximale, le liquide peut remonter dans le tuyau. Il court alors le risque de se cristalliser et de déformer le réservoir. La taille de votre bidon devra donc être adaptée à la capacité de votre réservoir. Pour connaître ce volume, il vous suffit de consulter le manuel d’entretien de votre véhicule.

Lorsque le voyant est allumé, vous pouvez sans souci verser au moins 5 litres. Le voyant s’éteindra automatiquement. Si ce n’est pas le cas, un garagiste devra alors effectuer une mise à jour de l’ordinateur de bord.

L’AdBlue est un liquide qui peut tâcher les carrosseries et les vêtements. Rincez-vous donc bien les mains suite au remplissage, et n’hésitez pas à laver à l’eau les traces éventuelles afin de les faire partir.

Quand mettre de l’AdBlue dans votre voiture ?

Généralement, lorsque vous vous rendez au garage pour effectuer l’entretien de votre véhicule, le niveau du réservoir est automatiquement vérifié. Si nécessaire, le remplissage est aussi effectué à ce moment-là. Mais il peut également arriver que le réservoir d’AdBlue se vide plus rapidement en fonction des circonstances. Un voyant apparaît alors sur votre tableau de bord, ce qui signifie qu’il vous reste entre 900 et 2.400 km d’autonomie. Vous pouvez effectuer le remplissage à ce moment-là.

Faites tout de même attention à ne jamais laisser le réservoir se vider totalement, car les performances de votre moteur en seront diminuées, et votre véhicule risquera de ne plus démarrer. Si votre voiture est restée à l’arrêt durant une longue période, ou si elle a très peu roulé, il peut parfois être nécessaire de faire une vidange de votre réservoir d’AdBlue. La durée de vie du liquide est en effet limitée, et il a parfois besoin d’être renouvelé.

Si vous remplissez votre réservoir à l’aide d’un bidon, gardez toujours en tête que l’AdBlue se cristallise à -11°C. Il peut également être altéré s’il est exposé aux UV. Il vaut donc mieux le conserver à l’abri du froid et des rayons du soleil.

Faire le plein d’AdBlue : pour quel prix ?

Le montant que vous payez pour votre consommation d’AdBlue peut varier en fonction de :

  • La manière dont vous remplissez votre réservoir d’AdBlue,
  • Votre type de véhicule,
  • La distance que vous parcourez.

Pour vous donner une idée : vous utilisez un litre du produit pour parcourir 1.000 km avec une voiture de catégorie intermédiaire. Avec un véhicule de type SUV ou MPV, vous aurez besoin d’un litre et demi d’AdBlue pour parcourir la même distance. Le prix dépend de la manière dont vous achetez le produit :

  • Si vous remplissez votre réservoir à l’aide d’un bidon, vous pouvez compter entre 10 € et 25 € pour une quantité de 5 à 10 litres.
  • Si vous faites le plein via une pompe, le prix est plus avantageux : vous pouvez remplir votre réservoir pour un montant entre 5 € et 10 €.
  • Si vous vous rendez au garage afin d’effectuer le remplissage, vous devez payer la main d’œuvre supplémentaire, et dépenser alors entre 20 € et 80 €.
Dans cet article