Achat d’une voiture d’occasion : tout ce que vous devez savoir


Vous voulez acheter une voiture d’occasion qui soit à la fois bonne et abordable ? Avec un peu de préparation et les conseils nécessaires, vous saurez une fois pour toutes ce qu’il faut chercher et quels documents il faut recevoir. Pouvez-vous négocier lors de l’achat d’une voiture d’occasion ? Alors, vous êtes sûr de faire une bonne affaire.

Particulier ou professionnel : où dois-je acheter ma voiture d'occasion ?

Premièrement, vous pouvez acheter une voiture d’occasion directement auprès d’un particulier. Le prix d’un véhicule est généralement plus bas que dans un garage. En général, le propriétaire a déjà une nouvelle voiture et veut se débarrasser de l’ancienne dès que possible. Cela facilite les négociations. L’achat d’une voiture d’occasion à un particulier permet généralement de rencontrer le conducteur précédent de la voiture. Vous pouvez donc facilement poser des questions sur l’historique de la voiture et même demander des factures pour les réparations. Un inconvénient important est toutefois qu’un vendeur privé ne peut donner aucune garantie. Cela explique en partie le prix légèrement inférieur. Vous avez des problèmes après avoir acheté une voiture d’occasion à un vendeur privé ? Vous ne pouvez alors demander le remboursement de votre argent que si vous pouvez prouver que les problèmes existaient déjà à l’époque et que le vendeur en était conscient.

Vous pouvez également acheter une voiture d’occasion chez un concessionnaire ou dans un garage. Ils sont obligés de donner au moins un an de garantie sur le véhicule. Avez-vous des problèmes avec votre voiture au cours des 12 premiers mois ? Vous pouvez ensuite vous rendre au garage, pour autant que vous ne soyez pas responsable des défauts en question. En outre, un vendeur professionnel effectuera un contrôle technique avant que vous n’achetiez la voiture d’occasion. Comme les concessionnaires sont légalement tenus d’offrir une garantie, ils sont généralement très attentifs à l’état de la voiture. Le cas échéant, les réparations nécessaires sont effectuées. D’autre part, il est plus facile pour les professionnels de cacher les éventuels défauts d’une voiture d’occasion.

Achat d'une voiture d'occasion particulier vs concessionnaire

Où puis-je trouver des voitures d'occasion en ligne ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide est un site de petites annonces comme VROOM.be. Vous y trouverez le plus grand choix de voitures d’occasion. Vous pouvez ainsi sélectionner et comparer des voitures dans le cadre de votre budget et selon vos souhaits. Il existe un choix de vendeurs privés et professionnels. Les grands sites web connus sont généralement très fiables. Cependant, les abus sont toujours possibles. Voyez-vous des offres qui semblent vraiment trop belles pour être vraies ? Il vaut alors mieux ne pas les reprendre.

Un conseil : ne payez jamais pour une voiture d’occasion avant de l’avoir vue dans la vie réelle. Et avez-vous déjà un certain type, une certaine marque ou un certain modèle en tête ? Vérifiez ensuite si les propriétaires d’une telle voiture en sont généralement satisfaits. Vérifiez également quels sont les défauts les plus courants.

À quoi dois-je faire attention à l'achat d'une voiture d'occasion ?

En avez-vous trouvé un qui vous intéresse ? La prochaine étape logique consiste à contacter le vendeur et à prendre rendez-vous. De cette façon, vous pouvez voir la voiture dans la vie réelle. Demandez à un proche de vous accompagner, s’il s’y connaît en matière de voitures.

La meilleure façon de contrôler une voiture d’occasion est de faire un essai routier. Le style de conduite du propriétaire précédent a une grande influence sur l’état de la voiture. Choisissez un itinéraire varié pour votre essai de conduite afin de pouvoir vérifier la voiture dans le plus grand nombre de situations possibles. Conduire sur l’autoroute, par exemple, est une bonne idée. À plus grande vitesse, les défauts sont plus visibles. Lorsque vous roulez lentement sur une bande de pavés ou sur une route en mauvais état, vous remarquerez rapidement si des pièces de la voiture font du bruit.

Quelques conseils pour faire un essai de conduite avant l’achat d’une voiture d’occasion :

  • Avant de démarrer, vérifiez que le moteur est froid. C’est ainsi que vous démarrez généralement votre voiture. De plus, les défauts sont plus faciles à dissimuler dans un véhicule dont le moteur est chaud.
  • Au démarrage, surveillez si tous les voyants sur le tableau de bord s’allument. Si l’un des voyants ne fonctionne pas, il est possible qu’il ait été intentionnellement mis hors service pour dissimuler une avarie.
  • Contrôlez le fonctionnement des feux, clignotants et essuie-glaces. Si vous vous rendez seule au rendez-vous, demandez au vendeur de prendre place au volant et de tout tester pendant que vous contrôlez de l’extérieur.
  • Éteignez la radio et soyez à l’écoute. La voiture ne fait pas de bruits bizarres ? Le son du moteur est régulier ? Le passage d’une vitesse à l’autre est fluide, sans bruits inhabituels ?
  • Testez les freins en écoutant s’ils grincent. Contrôlez le frein à main sur une pente et vérifiez si la voiture s’arrête. Freinez aussi brusquement – à un moment qui ne présente aucun danger – pour vérifier si la vitesse de réaction est normale. Enfin, vérifiez la pédale d’accélérateur en la relâchant lentement ; la voiture doit alors ralentir progressivement, sans chocs ou tressautements.
  • Vérifiez si le volant ne vibre pas pendant le trajet. Sur un long tronçon droit, relâchez légèrement le volant et observez si la voiture dévie vers la gauche ou la droite. C’est encore plus facile à remarquer sur une voie dotée d’un marquage au sol.

Combien coûte une voiture d'occasion ?

Le prix d’achat peut être très différent. L’achat d’une voiture d’occasion à un particulier, par exemple, fera baisser quelque peu le montant. Vous trouverez ci-dessous un aperçu du nombre de voitures d’occasion qui changent de mains dans chaque fourchette de prix :

Le prix moyen d'une voiture d'occasion

Il y a d’autres éléments qui déterminent également la valeur de la voiture :

  • En moyenne, une voiture neuve perd 15 à 20 % de sa valeur chaque année. En effet, les coûts d’entretien et de réparation augmentent avec l’âge de la voiture et le nombre de kilomètres parcourus. Cependant, certains modèles conservent leur valeur plus longtemps que d’autres. Cela dépend entre autres de la marque ou de la popularité d’un certain modèle, mais aussi de l’économie de la voiture. Une voiture d’occasion bien entretenue et peu usée vaut également plus. La couleur peut également jouer un rôle. Les voitures d’occasion d’une couleur neutre comme le gris ou le noir se revendent en général mieux.
  • Ensuite, il y a le facteur écologique. Moins votre voiture est polluante, plus elle vaut. Plusieurs villes comme Anvers, Bruxelles et Gand disposent désormais d’une zone de basses émissions (ZBE). L’année de construction et le type de carburant d’un véhicule déterminent si ce dernier peut pénétrer la ville… ou pas. Vérifiez si la voiture d’occasion qui vous intéresse peut encore entrer dans les ZBE.

Comment négocier le prix d'une voiture d'occasion ?

  • Argumentez votre offre. Vous pouvez toujours négocier le prix, mais veillez à bien argumenter votre offre, en évoquant par exemple des défauts qui n’étaient pas mentionnés dans l’annonce. En cas de petits défauts, de pneus usés ou d’entretien non réalisé, vous pouvez trouver un compromis avec le vendeur. Il peut proposer de prendre en charge les réparations ou remplacements, ou vous pouvez décider d’acheter la voiture en l’état, mais moyennant une réduction du prix.
  • Restez positif. Ne noircissez pas trop l’état de la voiture, car vous pourriez vous mettre le vendeur à dos. D’un autre côté, ne vous montrez pas trop enthousiaste, au risque d’exclure toute possibilité de négociation. Si un vendeur remarque que vous voulez vraiment la voiture, il aura moins tendance à baisser le prix.
  • Restez bref. Ne tirez pas en longueur les négociations. Si le vendeur refuse votre offre, n’insistez pas trop et prenez aimablement congé, tout en lui laissant vos coordonnées. Qui sait, peut-être ne recevra-t-il pas de meilleure offre et finira-t-il par vouloir tout de même vous la vendre.

Quels sont les documents que je reçois avec une voiture d'occasion ?

  • Le formulaire de demande d’immatriculation. On l’appelle aussi le formulaire rose. Vous devez le remettre à votre assureur, qui inscrit votre véhicule en ligne auprès de la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules (DIV). Ensuite, vous recevrez endéans les 24 heures, par courrier, la preuve d’inscription, le numéro de plaque (à moins que vous n’ayez déjà une plaque d’immatriculation, vous recevez alors uniquement la preuve d’inscription) et une invitation à payer la taxe annuelle de circulation. Quant à la preuve d’inscription, vous devez toujours la conserver dans votre voiture. Apposez la plaque à l’arrière de votre voiture. À l’avant, vous devrez apposer une reproduction, que vous pouvez acheter en ligne, dans la plupart des enseignes de bricolage ou encore chez un serrurier.
  • La facture de vente originale. Si vous achetez la voiture d’occasion chez un concessionnaire, il établira une nouvelle facture. Vérifiez toujours que toutes les informations obligatoires figurent sur le contrat de vente.
  • Le certificat de l’inspection automobile et le rapport d’occasion. Le vendeur est obligé de faire inspecter le véhicule avant sa vente dans un des 77 centres reconnus d’inspection automobile de notre pays. Quand c’est fait, il reçoit un rapport d’occasion qu’il doit vous remettre au moment de la vente.
  • Le certificat de conformité. Ce certificat indique que votre voiture est conforme aux spécificités techniques requises.
  • Le Car-Pass. C’est un document officiel et obligatoire que le vendeur vous fournit lorsque vous achetez une voiture d’occasion. Le formulaire donne un aperçu du kilométrage de la voiture à différents moments. L’objectif est de contrer les fraudes au kilométrage.

Peus-je utiliser immédiatement ma voiture d’occasion ?

Non. Au moment de l’achat de la voiture d’occasion, vous n’êtes pas couverte immédiatement par votre assurance. Or, cette assurance est obligatoire. De plus, votre voiture n’a pas encore de plaques d’immatriculation et n’est pas encore à votre nom. À moins de venir avec une remorque pour embarquer la voiture, vous ne pouvez donc pas l’emmener directement avec vous.

Le plus facile est d’emporter les documents de bord de la voiture après la vente, mais de laisser la voiture quelques jours chez le vendeur. Dès que vous aurez remis le formulaire rose à votre assureur et que votre véhicule est inscrit, vous recevrez dans les 24 heures la preuve d’inscription et la plaque d’immatriculation. À ce moment-là, vous pouvez passer prendre la voiture chez le vendeur.

Dans cet article