En voyage à l’heure du coronavirus : évitez la contamination dans les bus, trams et trains


« Lavez-vous les mains ! ». Ces dernières semaines, ces mots sont sur toutes les bouches. Le coronavirus (COVID-19) n’en finit plus de progresser, surtout dans les transports publics.

En Belgique aussi, le nombre de personnes contaminées n’arrête pas de grimper. Les lieux à forte fréquentation sont de véritables foyers d’infection. Le coronavirus se transmet principalement par les gouttelettes qui se forment quand vous toussez, éternuez, transpirez… Celles-ci se déposent alors partout. Toutefois, vous pouvez vous protéger davantage en suivant les conseils suivants.

Pour les navetteurs

Lorsque vous empruntez un escalator pour vous rendre sur le quai, ne touchez pas la main courante.

Faites preuve de prudence quand vous touchez des surfaces et des rampes. La règle est la suivante : lavez-vous toujours les mains ou utilisez un gel désinfectant pour les mains.

Si vous vous déplacez en tram ou en bus, essayez de vous asseoir à distance des autres passagers. Une distance de 2 mètres est recommandée par rapport aux personnes qui toussent ou éternuent, mais ce n’est pas toujours chose aisée. En revanche, vous pouvez éviter de prendre les transports publics pendant les heures de pointe. Attendez donc le tram suivant si vous voyez que le premier est déjà bondé.

Vous devez éternuer, tousser ou vous moucher quand vous êtes à bord d’un bus, d’un tram ou d’un train ? Utilisez des mouchoirs en papier que vous pourrez ensuite jeter à la poubelle. Il est également recommandé d’éternuer ou de tousser dans votre coude plutôt que dans votre main. Vous évitez ainsi de contaminer les personnes à proximité.

En ce qui concerne les masques médicaux, sachez qu’ils ne sont pas efficaces pour éviter la propagation du virus. Laissez-les aux personnes qui en ont réellement besoin, à savoir les médecins et le personnel soignant. Vous voulez vous protéger coûte que coûte ? Voici quelques idées originales :

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction