Voilà l’effet de la climatisation sur votre consommation de carburant


Votre consommation de carburant dépend de bien des facteurs. Certaines voitures consomment très peu, d’autres énormément. Une consommation qui varie en outre grandement selon les conditions de circulation (en ville, sur l’autoroute…) De plus, chaque élément électrique de votre véhicule augmente votre consommation énergétique : le chauffage, une lampe, un bouton et, partant, la climatisation également. Mais dans quelle mesure cela impacte-t-il réellement votre consommation de carburant ?

Manuelle par rapport à automatique

Les systèmes de climatisation sont aussi nombreux que variés, et la nouvelle génération de climatisations est beaucoup plus économique qu’auparavant. Dans le cas d’une climatisation manuelle, vous devez régler vous-même la température et l’intensité. Et n’imaginez pas bénéficier d’une température constante, car vous devez en fait adapter en permanence la climatisation. Une climatisation semi-automatique maintient la température constante, mais vous devez encore en adapter manuellement l’intensité. Dans le cas d’une climatisation entièrement automatique, vous ne devez régler que la température souhaitée. Le système se charge du reste pour maintenir la température en toutes situations.

Rouler avec la climatisation : une consommation de 4 à 13 pour cent plus importante

La climatisation automatique, c’est quand même fantastique. Du moins, jusqu’à ce que l’on regarde la consommation. Avec ce type de climatisation, vous perdez systématiquement le plus de carburant : environ 13 % à vitesse moyenne (en mode manuel). Si vous roulez deux fois plus vite, ce pourcentage est réduit de moitié. Pourquoi ? Le débit d’air augmente lorsque la vitesse est plus élevée, réduisant par là même l’intensité de votre climatisation. Si vous roulez plus vite avec un même niveau de climatisation, vous consommerez moins : 5 % environ.

Quoi qu’il en soit, dans le cas d’une climatisation manuelle, vous consommez proportionnellement le moins : 4 % à une vitesse de 100 km/h. Et vous consommerez plus du double si vous réduisez votre vitesse de 50 km/h. Dans le cas d’une climatisation semi-automatique, vous consommez également 6 % à vitesse élevée, et jusqu’à 10 % à vitesse réduite. Si vous êtes à l’arrêt, vous veillerez à ne pas allumer la climatisation. Le tableau suivant reprend les pourcentages astronomiques de consommation supplémentaire d’un véhicule à l’arrêt.

consommation du carburant

Cet article a-t-il été utile?

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile