Le meilleur road trip à travers la Normandie en 13 images


Vous aimeriez partir en vacances, mais vous ne disposez que de peu de temps et d’un budget limité ? Direction la Normandie pour 4 jours de culture, de nature et de plages.

Images ©Lina Deyaert

Mont Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel est une petite île rocheuse dont l’accès est régi par la marée. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez vous y rendre à pied (2 km), en bus plein à craquer ou en… cheval ! Sur l’île, vous trouverez de petites boutiques pour les touristes ainsi que des restaurants.

Roadtrip

Nous avons visité l’abbaye située au sommet (avec un panorama splendide sur la baie) avant de découvrir les alentours. Ensuite, nous sommes repartis en quête d’un endroit où manger loin de la foule. Le Mont Saint-Michel est un endroit superbe au coucher du soleil. À marée basse, vous pouvez faire le tour de l’île à pieds.

Omaha Beach

Sur Omaha Beach se trouve un superbe monument commémoratif à la mémoire des milliers d’alliés débarqués à Omaha Beach le 6 juin 1944.

Après une promenade sur la plage désertée, le temps était venu de prendre un verre en terrasse. Un verre oui, mais pas n’importe lequel ! Ici on boit une bière locale disponible uniquement sur les plages du débarquement. Un autre type de commémoration, donc…

Dans le musée du mémorial d’Omaha Beach, les visiteurs sont confrontés à la réalité du débarquement grâce aux objets, témoignages et quantités considérables d’images d’époque.

La première journée touche à sa fin. Le temps est venu de planter la tente… Via Homecamper, nous logeons dans le jardin de Joyceline et Pascal. L’endroit est calme et nous disposons d’une piscine, d’une douche et de toilettes. Quelques poneys et ânes nous tiennent compagnie. C’est notre toute première expérience de Homecamper et on peut déjà dire que c’est une réussite.

Bayeux

Bayeux est une jolie ville qui n’est pas sans rappeler Bruges : de petites boutiques où l’on vend des produits régionaux (cidre, fromage…), de jolis bâtiments et les fameuses crêpes. Pour ces dernières, on ne peut d’ailleurs que vous recommander la crêperie le Triskell.

Point au programme de cette journée : aller voir la tapisserie de Bayeux. Datant de 1068, celle-ci mesure 70 mètres de long sur 50 cm de haut. Elle est conservée dans des conditions particulières : à la bonne température et sous une lumière contrôlée. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est interdit de prendre des photos.

La tapisserie représente le récit imagé des évènements de la conquête de l’Angleterre par le duc de Normandie. Un guide audio est fort heureusement disponible dans plus de 15 langues, ce qui nous permet de recevoir des informations plus détaillées. Autre point d’orgue de la ville : la cathédrale Notre-Dame. Celle-ci est joliment agencée et relativement sobre. En été, un spectacle lumineux est offert au public tous les mercredis.

Deauville

Deauville serait à la France ce qu’Ostende est à la Belgique. Elle nous évoque plutôt Knokke avec ses boutiques chics, son port très propre, ses bars branchés et ses voitures hors de prix. Pour un transat et un parasol (coloré, s’il vous plaît), vous payez 23 euros (non, vous ne rêvez pas !).

Quant à nous, nous avons profité d’un apéritif sur la plage et d’un hamburger dans les Docks. Mais un peu plus de sobriété ne nous aurait pas dérangés…

La deuxième nuit, notre logement est certes moins luxueux, mais il n’en est pas moins sublime pour autant. Nous installons notre tente dans le jardin d’Olivier, à quelque 50 mètres de la plage. Nous profitons du bruit des vagues et du calme environnants.

Honfleur

Honfleur est une petite ville portuaire qui croule sous les hordes de touristes. Il suffit de voir les bus d’Asiatiques partout dans la ville et le nombre de selfies qui sont pris.

Un point fort tout de même : la Petite Chine, un salon de thé servant plus de 100 différents types de thé et des pâtisseries artisanales avec une vue sur le port de Honfleur. Il y a également un marché de produits régionaux.

Le Havre

Le Havre est aussi une ville moderne. Nous y visitons le musée d’art moderne d’André Malraux et admirons des œuvres de Monet et de Renoir.


Le Havre est une ville portuaire à proprement parler. L’eau y occupe une place centrale. Quelques artistes régionaux ont peint la ville dans un camaïeu de bleu pour une exposition interactive. À côté du musée se trouve une gigantesque construction réalisée avec des conteneurs colorés.

Étretat

La falaise d’Étretat, parfois comparée à une trompe d’éléphant, est un spectacle époustouflant que nous avons la chance d’observer au coucher du soleil. Garez votre voiture dans le centre-ville, emportez une bouteille de vin dans votre sac à dos et profitez de la vue qui s’offre à vous après une quinzaine de minutes d’escalade.

Il n’y a pas de véritable plage au pied de la falaise. Voyez le bon côté des choses : vous n’avez pas de sable sous vos pieds et marcher est bien plus facile. Le soir, nous mangeons dans un restaurant traditionnel et dégustons, une fois de plus, des crêpes. (On l’avoue, on l’a bien vécu.)

Giverny

Sur le chemin du retour, nous rentrons dans les terres pour faire un arrêt à Giverny. C’est la ville de Claude Monet, le célèbre peintre impressionniste français. Vous pouvez vous promener dans la ville et voir comme il y occupe une place de choix. La fondation Claude Monet vaut absolument le détour : vous pouvez y voir sa maison, nombre de ses œuvres et le jardin où il puisait son inspiration. C’est là qu’il a notamment peint ses fameux « Nymphéas ». Le jardin est précieusement entretenu.

Cet article a-t-il été utile?

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile