Quelle est la meilleure option pour transporter vos enfants (à vélo) ?


Que vous utilisiez le vélo de manière occasionnelle ou régulière, il se peut que vous vouliez aussi transporter vos enfants avec. Les options qui s’offrent à vous ne se limitent pas au simple siège fixé à l’arrière. Voici un petit tour d’horizon des différentes manières de rouler à vélo avec un enfant.

Le siège enfant

L’option la plus simple – et peut-être la plus connue – est le siège pour enfant installé sur le porte-bagages à l’arrière. Il existe en différents modèles : avec ou sans dossier, sangles de sécurité, repose-pieds, etc. L’avantage du siège pour enfant est qu’il est pratique (il ne nécessite pas de gros ajustements sur votre vélo) et abordable.

Vous pouvez l’utiliser à partir du moment où votre enfant peut s’asseoir. Choisissez de préférence un modèle équipé de sangles de sécurité. Vous pourrez y attacher votre enfant sans devoir vous inquiéter des éventuelles chutes. Il n’en est pourtant pas à l’abri : si vous tombez de votre vélo, il tombera lui aussi. Même s’il n’est pas obligatoire, pensez à faire porter un casque à votre enfant.

Vous pouvez également facilement vous équiper pour améliorer votre visibilité. Moyennant une tenue colorée et une veste de sécurité fluorescente ou des bandes réfléchissantes, vous serez vu jusqu’à 150 m.

Les sièges pour enfant peuvent également être installés à l’avant. Toutefois, ils imposent souvent une limite de poids, surtout quand il est question d’un siège fermé de style coque avec sangles. Une simple selle supplémentaire fixée au cadre impose moins de restrictions, mais elle est aussi moins sûre : l’enfant n’est pas attaché et doit être capable de rester bien droit. Comptez entre 35 € – 100 €.

La remorque vélo

Une autre solution est d’utiliser une remorque vélo. Capables de transporter un ou deux enfant(s), les remorques vélo ont l’avantage d’offrir un habitacle à leurs occupants. Ils sont ainsi protégés des intempéries, attachés avec des ceintures de sécurité et ressentent moins les chocs sur la route.

Aussi pratiques que confortables, les remorques vélo sont idéales pour effectuer aussi bien des petits trajets que de longues promenades. En plus, nombreuses sont celles qui peuvent être facilement détachées du vélo. Certaines se transforment même en poussette !

Vous pouvez alors utiliser votre vélo normalement. Deux inconvénients sont pourtant à noter. Elles peuvent être (très) lourdes, ce qui représente une charge importante à tracter pour le cycliste. L’investissement est lui aussi plus conséquent : comptez entre 400 € et 1 300 €. 

Triporteur et biporteur

Une troisième option est d’investir dans un triporteur (vélo à 3 roues) ou un biporteur (vélo à 2 roues). Ces vélos ont pour point commun de disposer d’une sorte de caisse à l’avant dans laquelle sont installés des sièges souvent rétractables. Jusqu’à 4 enfants peuvent y prendre en place et la caisse peut aussi servir à d’autres utilités (courses, transport de colis…).

De nombreux modèles sont équipés de sangles de sécurité. Ces vélos sont certes pratiques, mais ils requièrent un minimum d’entraînement pour bien les maîtriser. En effet, ils sont souvent beaucoup plus lourds que des vélos classiques et également plus difficiles à manœuvrer.

Enfin, leur prix d’achat peut en refroidir plus d’un. En fonction des options choisies, comptez entre 800 € et 2.000 €. Les modèles électriques peuvent atteindre 2.000 € – 5.000 €.

 

Cet article a-t-il été utile?

Note moyenne / 5. Vote pris en compte:

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile