Acheter un motorhome d’occasion : à quoi faire attention


En partie sous l’influence de la crise du coronavirus, le motorhome, le camping-car ou le mobil-home sont plus à la mode que jamais. Les véhicules habitables sont devenus un symbole de liberté et d’insouciance. De plus, il s’agit de la meilleure manière de voyager avec votre propre bulle, même en Belgique. Vous n’avez vraiment pas un budget extravagant ? Alors, vous pouvez parfaitement acheter un motorhome d’occasion.

Avant d’avoir rassemblé la somme d’argent pour vous en offrir un, opter pour la location la première fois est une bonne idée. De cette manière, vous découvrez déjà très vite les éléments que vous trouvez importants, et à quels aspects pratiques vous devez porter votre attention. Faites, durant cette recherche, une liste des avantages et des inconvénients, afin de pouvoir effectuer un choix bien pensé lors de l’achat de votre motorhome. Portez une attention particulière au type de lit, ainsi qu’à la place nécessaire dont vous avez besoin pour dormir confortablement.

Quelles sont les sortes de motorhomes d’occasion qui existent ?

Dans l’offre des motorhomes, tout le monde peut trouver son compte. Il en existe un tas de sortes différentes, comprenant leur propres avantages et inconvénients. Voici les modèles qui reviennent souvent :

  • Le fourgon aménagé (ou van). Il s’agit, en fait, d’une camionnette aménagée, dont l’espace est limité. Il est seulement destiné pour deux personnes, et offre une installation de base. L’avantage est que vous pouvez le garer presque partout, et qu’il est facile à contrôler.
  • La capucine. Il s’agit ici d’un camping-car raisonnablement compact, mais la particularité est que le lit se situe dans un alcôve au-dessus de la cabine du conducteur. Ceci vous offre davantage de place à l’arrière. Un couchage supplémentaire peut également être créé à l’arrière. Ce type de motorhome est mieux destiné pour des personnes plus grandes en taille, parce qu’il y a plus d’espace pour tenir debout.
  • Le camping-car semi-intégral. Également ici, vous avez une alcôve au-dessus de la cabine du conducteur, mais elle ne contient pas de lit. Souvent, cette dernière est utilisée en tant qu’espace de rangement. Il y a aussi un passage limité entre la cabine et l’espace à l’arrière.
  • Le camping-car intégral. C’est le type de motorhome que vous apercevez souvent dans les films. Il n’y a pas de cabine à part, ce qui vous donne plus d’espace. Le siège conducteur peut souvent tourner à 180 degrés, afin de former une place assise à la table située derrière. En fonction du niveau de luxe, le mobil-home peut contenir un WC ou une salle de bains à part. Avec ce type de camping-car, vous ne pouvez pas vous parquer partout aussi facilement. Ces modèles ne sont pas destinés pour les petites rues, ou les pentes raides, par exemple.

Le prix d’un nouveau motorhome varie de 40.000 euros pour un modèle de base avec deux couchages, à 160.000 euros pour un modèle de luxe avec quatre couchages. Un camping-car d’occasion est donc une solution plus abordable. Le prix dépend de l’année de construction et de la performance, mais vous trouvez déjà des exemplaires pour environ 25.000 euros. Les grandes différences de prix résident souvent dans le degré de finition, le confort de conduite et les options. À côté du budget pour l’achat de votre camping-car, vous avez encore besoin d’argent pour les accessoires, le carburant, les places de parking ou le garage.

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez un camping-car d’occasion ?

  • Le nombre de couchages. Tenez compte de votre situation familiale actuelle, et éventuellement future. Vous êtes, pour l’instant, encore à deux, mais vous aimeriez avoir des enfants dans quelques années ? Optez alors pour un motorhome adapté aux enfants, avec des couchages supplémentaires.
  • Les toilettes. Vous pouvez surtout choisir entre une toilette avec une cassette ou avec une cuve. Sachez qu’une cassette ne dure que 2 jours pour 2 personnes. Une cuve est plus grande, mais plus difficile à vidanger.
  • L’état technique. Lorsque vous optez pour un motorhome d’occasion, il est important de contrôler l’état technique du camping-car. Ceci n’est pas facile si vous ne possédez pas encore de connaissances dans le domaine. Vous pouvez demander un deuxième avis à une personne qui a de l’expérience, ou alors faire inspecter un véhicule à vendre par un indépendant. Demandez toujours l’historique d’entretien du camping-car, non seulement pour le châssis, mais aussi pour la cabine, le moteur, ainsi que toutes les fonctions. Un camping-car standard a, la plupart du temps, un moteur de 130 chevaux, mais si vous êtes plus lourdement chargé(e), vous aurez besoin de plus de puissance.
  • Votre destination. Si vous avez pour objectif de partir aux sports d’hiver avec votre motorhome, choisissez alors un modèle prévu pour les températures plus froides. Optez, par exemple, pour un exemplaire avec une cuve chauffée et un chauffage puissant.
  • Votre permis de conduire. Avec le permis B standard, vous pouvez conduire un véhicule jusqu’à 3,5 tonnes. Si vous souhaitez acheter un camping-car d’occasion plus grand et plus lourd, alors vous avez besoin du permis de conduire C pour poids lourd.

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction