Guide du voyageur : Luxembourg, la ville qui vaut vraiment le détour


« Vous pouvez faire le tour de la ville de Luxembourg en une journée. Pourtant, il y a facilement de quoi s’occuper pendant deux ou trois jours. » Si c’est Jenske de Mobly qui le dit, c’est que c’est vrai puisqu’elle y a passé un week-end.

Photos : Jenske Cole

Luxembourg en train

Jenske est d’abord partie d’Anvers pour se rendre à Arlon. Ce trajet, elle a pu l’effectuer en utilisant son Rail Pass. Il lui aura coûté 8,30 €. À Arlon, elle est montée à bord d’un deuxième train direction Luxembourg. Coût du billet : 7,50 €. Finalement, le trajet total aura duré 4 heures.

Cela peut sembler assez long, surtout qu’on sait qu’elle aurait pu l’effectuer en voiture en moins de 3 heures. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que la voiture n’est pas vraiment la bienvenue au Luxembourg : les places de parking y sont chères, au sens propre comme au sens figuré. Bon à savoir : les transports en commun seront gratuits à partir de 2020. Vous pouvez aussi prendre l’avion pour vous rendre à Luxembourg (c’est ce que font de nombreux expatriés, NDLR), l’aéroport se trouvant à proximité de la ville.

Vue imprenable 

La ville de Luxembourg est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il suffit de regarder autour de soi pour en comprendre la raison. « Ce qui caractérise la ville, c’est la division entre la Ville Haute et la Ville Basse : la vue est absolument superbe, mais les mollets apprécient un peu moins… Enfin, il y a quand même un ascenseur panoramique qui vous permet d’aller facilement d’une partie à l’autre de la ville ». Fort heureusement, Jenske n’a pas le vertige :

Sous ses pieds, on trouve le centre historique : très agréable, il abrite de nombreux bâtiments historiques et de multiples espaces verts. Vous pouvez notamment vous promener dans un immense parc disposant même d’un skatepark. Aussi, avec ses 150 m de long et 42 m de hauteur, le pont Adolphe vaut absolument le détour.

« La partie haute de la ville est occupée par le centre économique. On y trouve surtout des entreprises, mais également un quartier de la ville en plein essor. La Grand-Rue est la rue commerçante (et entièrement piétonne) la plus importante de Luxembourg. Le charme de la Groussgaass (son nom luxembourgeois) et l’alternance de magasins et de restaurants sont très appréciés des habitants. »

Une page d’histoire

Celui ou celle qui s’intéresse à l’histoire de Luxembourg peut visiter les mines de fer du Grand-Duché : leur exploitation a permis d’enrichir considérablement le pays. Aujourd’hui encore, vous pouvez vous rendre dans les mines.

« Pour les amateurs de culture, il y a le Musée National d’Histoire et d’Art. L’imposant monument moderne dispose d’une immense verrière sur le toit. »

« Dernier élément à ne pas manquer : les casemates du Bock. Ce réseau souterrain de 23 km – dont il reste 17 km à l’heure actuelle – servait autrefois de système de défense à la ville. Il est possible de les visiter sans être accompagné d’un guide. »

Et comme le dirait Jenske, on se croirait un peu au pays d’Harry Potter. L’image d’un train sur ce pont ne manquera de susciter l’intérêt des fans du jeune sorcier :