7 juin 2018 10 min Se déplacer intelligemment

Louer une voiture à l’étranger : comment procéder ?

par Yasmin van de Werf

Vous partez en vacances en avion, mais vous voulez également découvrir la région de manière autonome ? Vous recherchez alors sur Internet une « louer une voiture à l’étranger » et vous retrouvez submergé(e) de publicités proposant des voitures rutilantes à des prix plus tentants les uns que les autres. Voici quelques conseils avant de cliquer et d’effectuer votre réservation !

Comment choisir la bonne société de location de voiture ?

Les différences de prix sont énormes et les prix les plus bas sont proposés par les mandataires automobiles. Contrairement aux sociétés de location officielles telles que Hertz et Avis, les mandataires ne possèdent pas leur propre parc automobile, mais font office d’agents de vente. Mais ces prix planchers comportent de nombreux risques : en cas de problèmes, la responsabilité fait souvent l’objet d’une discussion, le mandataire vous renvoyant alors vers le véritable loueur et inversement. Vous voulez jouer la carte de la sécurité ? Une société de location officielle vous offre généralement le plus de clarté. En outre, vous bénéficiez souvent de prix avantageux si vous combinez la réservation d’une voiture avec celle de votre vol et de votre hôtel.

À quoi devez-vous veiller lors de la signature du contrat de location ?

  • La marque, le type et la plaque d’immatriculation de la voiture mentionnés sur le papier ne correspondent pas au véhicule qui vous a été attribué ? Généralement, vous réservez un certain type de voiture ou « similaire ». Le contrat doit donc mentionner la voiture effectivement louée.
  • Le kilométrage indiqué est-il correct ?
  • En cas de conducteurs multiples, le contrat de location doit reprendre tous les noms : seuls ceux s’y trouvant sont assurés.Le véhicule présente-t-il déjà des dommages (des griffes ou des bosses par exemple) ? Ceux-ci doivent dans ce cas être décrits clairement dans le contrat, afin que vous n’en endossiez pas la responsabilité lorsque vous restituez le véhicule.
  • Le montant à payer et le mode de paiement sont-ils clairement décrits, tant pour la location que pour la garantie ? Veillez à ce que le nom du conducteur (principal) soit le même que celui repris sur la carte de crédit avec laquelle vous payez.
  • Quelle(s) assurance(s) avez-vous conclue(s) et que couvre(nt)-elle(s) ? Faites bien attention au texte en petits caractères.

 

Que couvre l’assurance de base ?

Chez la plupart des sociétés de location de voitures, les dégâts matériels et physiques occasionnés aux tiers et les dommages causés à la voiture de location sont inclus dans l’assurance de base. De nombreuses sociétés de location tentent de vous refiler des assurances complémentaires. Vérifiez attentivement qu’elles vous sont bien nécessaires : il s’agit là d’un stratagème bien connu – en particulier de la part des sociétés de location à petit budget – pour faire gonfler les prix. Choisissez personnellement la solution qui vous inspire le plus confiance et veillez à ce que les conditions de la/des assurance(s) à laquelle/auxquelles vous avez souscrite(s) sont couchées sur papier.

 

Attention à la règle du « réservoir plein – réservoir vide » en matière de carburant !

Généralement, la politique appliquée en matière de carburant est celle du « réservoir plein – réservoir plein » : vous recevez la voiture de location avec le réservoir plein et la restituez également dans ce même état. Le pendant « réservoir plein – réservoir vide » est principalement proposé par les sociétés locales meilleur marché dans les pays du sud de l’Europe en développement. Vous payez un plein complet lorsque vous réceptionnez la voiture, mais souvent pour un prix largement supérieur à celui proposé par la station essence. Vous veillerez à restituer la voiture avec un réservoir vidé au maximum, bien que cela comporte à nouveau certains risques : vous visez le rendement maximal et il vous manquera peut-être quelques gouttes de carburant à peine pour rejoindre le lieu de retour du véhicule, ou vous perdrez de l’argent, car le carburant non consommé n’est pas remboursé.

 

Astuces afin d’éviter les frais inattendus

  • Prenez des photos de la voiture lors de la réception ET de sa restitution. Dans le cas de sociétés de location bon marché, il vous est parfois simplement demandé de restituer le véhicule sur un parking, sans qu’un intermédiaire ne soit présent pour le contrôler. Vous courez donc le risque d’être tenu responsable par la suite pour des dégâts qui n’étaient pas présents sur le véhicule lorsque vous l’avez restitué.
  • Certaines sociétés de location de voitures facturent un supplément si vous restituez la voiture de location en dehors des heures de bureau. Convenez clairement de la procédure à suivre lorsque vous signez votre contrat.
  • Vous souhaitez louer une voiture à l’étranger, vous devez dans ce cas être âgé d’au moins 21 ans (et justifier d’une expérience de conduite d’au moins 1 an). Pour les conducteurs âgés de moins de 26 ans, voire de moins de 30 ans, vous payez toutefois souvent un supplément.
  • L’ajout de conducteurs supplémentaires et la location de sièges enfants sont des éléments qui peuvent faire augmenter sensiblement le prix de la location. Gardez cela à l’esprit lorsque vous vous laissez aveugler par ce prix « tout compris » super avantageux 🙂
  • Certaines sociétés limitent le nombre de kilomètres pouvant être parcourus par jour. Essayez d’éviter cette formule, car les surcouts pour des kilomètres supplémentaires sont souvent excessivement élevés.
  • Lors de la réservation, la mention « ou similaire » est toujours indiquée à côté du type de véhicule de votre choix. Vous ne recevrez donc pas nécessairement le modèle choisi, c’est tout à fait normal. Convenez toutefois à l’avance avec la société de location des options mentionnées (GPS, climatisation, grand coffre) qui ne sont pas négociables pour vous.
  • Vérifiez que le type de carburant est clairement mentionné sur le contrat. L’addition peut être salée si vous faites le plein avec le carburant inadéquat, étant donné qu’il s’agit alors d’un acte de « négligence » qui n’est jamais couvert par l’assurance.

Armé(e) de ces informations, vous voilà fin prêt(e) à prendre des choix intelligents en matière de mobilité, même à l’étranger. Nous espérons de tout coeur que vos vacances se dérouleront comme sur des roulettes !

 

Partagez l'article sur
Restez au courant

Articles Similaires

21 janvier 2019

Salon de l’auto 2019 : que choisir, essence, diesel, GNC, hybride ou électrique ?

par Mira Hoeven

L’un des plus grands dilemmes à l’achat d’une nouvelle voiture : faut-il opter pour l’essence ou le diesel ? Ou…

Plus d'infos
8 mars 2018

Le covoiturage et les autres façons d’économiser du carburant

par Tessa Delbeke

Que l’on opte pour le diesel ou l’essence, rouler en voiture coûte cher. Mais en suivant ces conseils, vous pourrez…

Plus d'infos
24 octobre 2018

Testez vos connaissances en matière de sécurité routière avec la Coupe de la Sécurité routière

par Mira Hoeven

Quelles sont vos connaissances en matière de circulation et de mobilité ? Vous pouvez tester vos connaissances en participant au…

Plus d'infos