Chers clients, nous travaillons et restons disponibles pour vous. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations

Les rollers et les skateboards ont le vent en poupe : « en hausse de 200 % par rapport à l’année dernière ».


Le vélo (électrique) est de plus en plus populaire ces derniers mois. Le beau temps y est forcément pour quelque chose. Et coronavirus oblige, se déplacer en vélo est (actuellement) plus sûr qu’en transports en commun. Niveau respect des distances, le vélo a tout bon. En plus, il permet de bouger à l’air libre. Mais qu’en est-il des ventes de rollers, trottinettes et skateboards à l’heure actuelle ? Nous avons posé la question à Sébastien Frutoso (Decathlon Belgique).

Les rollers sont-ils aussi populaires que le vélo ?

Frutoso : « Nos magasins étaient fermés à Pâques. À cette période, ainsi qu’au moment de la Saint-Nicolas, les ventes explosent pour ce type de mobilité. On observe une augmentation des ventes de trottinettes, de rollers et de skateboards depuis la fermeture des magasins. Les ventes en ligne n’ont jamais cessé. Les commandes et la vente en ligne ont littéralement explosé à ce moment-là. »

« La baisse de production en Chine a eu un impact sur nos stocks de vélos. Résultat : aujourd’hui, la demande de vélos est plus importante que l’offre. Les gens se tournent donc de plus en plus vers les rollers ou les trottinettes. »

Frutoso nous fait part de quelques chiffres : « Comparée à la même semaine l’année dernière, la vente de rollers a augmenté de 200 %. Nous observons une hausse de 120 % des ventes de trottinettes et de 60 % des skateboards. »

« À la croisée d’un skateboard et d’un longboard, les cruisers sont les plus populaires. »

« Dans la gamme de skateboards, le cruiser Yamba est celui qui est le plus populaire. Ce modèle combine skateboard et longboard. Un cruiser est idéal pour passer de petits obstacles et possède de plus grandes roues comme celles qu’on trouve sur un skateboard classique. La planche est aussi plus large ce qui le rend plus facile à manœuvrer. Nous observons aussi une augmentation des ventes de trottinettes classiques et électriques. La tendance pour ces dernières se poursuit depuis déjà deux ans. »

Comme nous aimons bien vérifier les chiffres (et aussi parce qu’il fait beau), nous nous sommes rendus sur les Scheldekaaien à Anvers, à l’endroit où la nouvelle piste cyclable est un vrai paradis pour les amateurs de mobilité sur deux roues. Il ne nous a pas fallu plus d’une minute et demie pour apercevoir la première trottinette.

Bo passe devant nous sur l’une des trottinettes partagées les plus populaires de la ville : une Bird. Quand on lui demande s’il roule depuis peu, il nous répond : « Oh non, ça fait déjà plusieurs années ! ». Qu’on se le dise : ceux qui se déplacent en rollers ou en trottinette le faisaient déjà avant le confinement.

Michael est peut-être l’adepte du roller le plus typique à l’heure actuelle. Depuis le début du confinement, il a rechaussé des rollers pour se déplacer. C’est sa voisine qui lui a donné la paire qu’il porte. Elle en avait encore une paire à sa taille.

skateboard

Ceux qui se sont déjà rendus sur les Scheldekaaien auront aussi remarqué Diego. Ce Brésilien est arrivé en Belgique il y a 7 mois et a un skateboard seulement depuis quelques mois. « Cela ne fait que six mois que j’ai ce skateboard. Comme je fais du surf depuis longtemps, je fais presque les mêmes mouvements. » Force est de l’admettre : quelle souplesse !

rollers

Paola aussi a retrouvé le plaisir des rollers. Avant le confinement, elle allait courir de temps en temps. Elle trouve quand même que faire du roller est bien plus agréable. « Le beau temps y est pour quelque chose évidemment. Sur les quais anversois, le terrain s’y prête aussi à la perfection. »

Stretch bike

Nous voulions volontairement ne pas mentionner les cyclistes dans notre article… Jusqu’à ce que Glen passe devant nous, sur un modèle très particulier. Il roule sur un Stretch bike « Lucky Seven ». Ces vélos sont fabriqués aux États-Unis et coûtent environ 600 euros. Idéal pour rouler tranquille.

trottinette

Sofie et Tubo ont leur trottinette depuis plusieurs années, mais ils admettent rouler davantage depuis quelque temps. Sofie hésite à s’acheter un skateboard. On ne peut que l’encourager !

Vous recherchez une assurance auto qui couvre votre mobilité sous toutes ses facettes ? Chez Mobly, vous êtes toujours assuré(e), que vous vous déplaciez à vélo, en bus, en trottinette ou en segway.

Découvrez cette assurance en détail

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction