La vi(ll)e au calme : 10 citadins qui ne bougent pas de chez eux


À Anvers, nombreux étaient ceux qui ont profité du premier week-end ensoleillé de ce printemps un peu particulier. Il y a avait pas mal de promeneurs en quête de soleil et de chaleur sur les quais de Scheldekaaien, mais aussi dans la ville ou le parc. Ces 10 casaniers des temps modernes n’ont pas voulu prendre de risques, mais en ont tout de même profité pleinement.

Jef en Thomas


Jef et Thomas sont colocataires et vivent avec une troisième personne à proximité du Singel. Impossible pour eux de dire s’ils sont dans leurs droits, mais ils ont examiné (et marqué) à quelle distance les piétons pouvaient s’approcher. « On profite de ce calme inhabituel », dit Jef, qui remarque tout de même que la ville est un peu plus animée.

Emma


Emma, leur voisine, a eu exactement la même idée. Cette doctorante n’a pas hésité à indiquer au sol la distance minimale à respecter en plein confinement. Emma travaille actuellement depuis chez elle et s’accorde volontiers une pause lecture au soleil pendant son jour de repos bien mérité.

Jelle en Anke


Jelle et Anke vivent ensemble au sud d’Anvers. Jelle est professeur d’économie, alors qu’Anke est commissaire en transactions immobilières pour la Région flamande. Ces jours-ci, ils travaillent tous les deux à la maison. Ce dimanche, ils ont quand même osé franchir le pas de leur porte. Et cela suffisait. Même sans vouloir s’éloigner de chez eux, ils ont quand même pu profiter des rayons bienfaisants du soleil.

Lotte en Mathijs


Pas de jardin ? Pas de problème ! Lotte et Mathijs ont pu savourer un verre de vin en terrasse… depuis chez eux. Ce que vous ne voyez pas sur la photo, c’est qu’ils ont en réalité deux terrasses. La seconde se trouve de l’autre côté, pour la préparation du barbecue…

Hilde


L’actrice et réalisatrice Hilde Van Mieghem n’a même pas eu à sortir de chez elle pour profiter de cette belle première journée de printemps. Assise à sa fenêtre, elle a pu observer les passants qui, contrairement à d’habitude, étaient plus nombreux que les voitures. Pas mal comme point de vue !

Nele en Arduin


Nele et Arduin sont respectivement coordinatrice et programmeur. Ils vivent à Sint-Andrieswijk, un quartier apprécié où il fait généralement assez calme. Sur la place, les gens font souvent du sport. Ce dimanche, rien d’inhabituel : des basketteurs s’essayaient aux dribbles inlassablement. Le plus grand défi était évidemment de respecter la distance de 1,5 m préconisée.

Luc en Diane


Luc et Diane vivent sur les Gedempte Zuiderdokken et ont une vue imprenable sur le parking complètement vide. Luc travaille dans un laboratoire médical et a pu profiter d’une bonne journée de repos. Dès ce lundi matin, il a repris le chemin du labo pour prendre en charge des tests de dépistage du coronavirus.

Et les autres ? Ils ont préféré une promenade tranquille sur les quais rénovés :

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction