Le Car-Pass vous donne-t-il une certitude totale ?


Vous envisagez d’acheter une voiture d’occasion ? Demandez toujours le Car-Pass de la voiture. Le Car-Pass est votre garantie d’un kilométrage correct. Mais en quoi consiste précisément le Car-Pass ? Et pouvez-vous avoir une confiance totale ?

Qu’est-ce que le Car-Pass ?

Il s’agit d’un document officiel et obligatoire. Le Car-Pass complique considérablement la fraude au compteur kilométrique. Chaque Car-Pass possède un numéro d’identification unique. Le Car-Pass mentionne la marque, le modèle et le numéro de châssis de la voiture. Il mentionne également la date à laquelle la voiture a été immatriculée en Belgique. Ainsi que le jour de sa première utilisation.

Tous les garagistes, les carrossiers et les centrales de pneus doivent transmettre le kilométrage à Car-Pass lors de chaque entretien ou réparation.

Quand et où obtenez-vous un Car-Pass ?

Vous achetez une voiture d’occasion ? Dans ce cas, le vendeur doit vous transmettre un Car-Pass valable. Ce n’est pas le cas ? Alors, la vente n’est pas valable et vous pouvez réclamer votre argent par la suite.

Un Car-Pass se demande au contrôle technique. Vous pouvez obtenir le document sans effectuer le contrôle technique, mais le kilométrage et le numéro de châssis doivent être disponibles à ce moment.

Le document est valable 2 mois et coûte 7,20 €. Vous le recevez gratuitement s’il y a moins de 4 kilométrages mentionnés.

Le Car-Pass vous donne-t-il une certitude totale ?

Vous pouvez vérifier vous-même si l’on n’a pas trafiqué le compteur. Vérifiez le kilométrage aux différentes dates. Il doit augmenter de manière constante. Si le document mentionne une baisse soudaine du kilométrage, cela peut révéler une fraude au compteur kilométrique.

Le Car-Pass est imprimé sur du papier spécial qui complique fortement la contrefaçon et la fraude, avec de l’encre fluorescente, un filigrane et un hologramme.

L’Inspection économique a mené une enquête au cours des quatre premiers mois de cette année. Cette enquête a révélé que 75 pour cent des garages contrôlés n’étaient pas en ordre. Ils ne transmettaient pas le kilométrage ou le transmettaient en retard ou de manière erronée. Il s’agissait toutefois de contrôles ciblés dans de petites entreprises automobiles. L’Inspection économique soupçonnait ces garages de ne pas être en ordre. Ces chiffres ne peuvent donc pas être généralisés à l’ensemble du secteur automobile.

Le Car-Pass a donc déjà démontré son utilité. C’est ce que confirme également Traxio, la fédération du secteur automobile et des secteurs connexes. « Avant l’instauration du Car-Pass, il y avait jusque 60 000 cas de fraude au compteur kilométrique, alors que maintenant, il y en a moins de 2 000 », explique Pieter Van Bastelaere, porte-parole de Traxio.

Vous voulez acheter une voiture en toute sérénité ?

Faites-la donc examiner par un expert. Il verra des choses que les autres ne voient pas, effectuera un contrôle complet de la voiture et se prononcera sur son état et sa valeur.