Quelle est la valeur d’une voiture d’occasion ?


Simon, de Bruxelles, a acheté au mois de mai de l’an dernier une Ford Focus de 2012 pour 8 000 euros. « À l’essai, elle fonctionnait parfaitement bien. Le compteur indiquait 120 000 kilomètres. Elle tirait bien et le vendeur semblait fiable. » Deux jours plus tard, c’était la catastrophe. « Je n’ai plus pu redémarrer à un feu rouge. Outre les misères que j’ai eues avec l’assurance dépannage et le règlement d’une voiture de remplacement, j’ai dû débourser 2 500 euros pour faire effectuer les réparations. Je suis retourné chez le vendeur pour lui demander des comptes, mais il n’a rien voulu entendre. »

Enquête sur les mauvais achats

Vous avez déjà été confronté à pareille situation ? Vous n’êtes alors pas le seul. La Commission européenne a mené une étude à ce sujet. Pas moins de 39 % des acheteurs de voitures d’occasion rencontrent un (gros) souci au cours de la première année suivant leur achat. Pour résoudre le problème, les acheteurs déboursent en moyenne 522 euros. C’est une sacrée somme d’argent, qui vient s’ajouter au prix d’achat souvent très élevé déjà. En outre, une voiture sur sept se révèle un réel mauvais achat. Un embrayage défectueux, des problèmes de moteur, des fuites d’huile ou un pot d’échappement pourri. Ces voitures ont beaucoup moins de valeur que ce que le vendeur voudrait bien faire croire.

Acheter une voiture d’occasion comporte toujours un risque. Les experts de Dekra le confirment. La plupart des acheteurs ne possèdent aucune connaissance des voitures et prennent les paroles du vendeur pour argent comptant.

Une bonne préparation

Vous souhaitez acheter une voiture ? Acheter une voiture d’occasion demande une préparation. Recherchez d’abord en ligne la valeur d’une voiture similaire (même marque, même modèle, âge et nombre de kilomètres au compteur analogues). Vous comptez aller voir la voiture ? Demandez dans ce cas à quelqu’un s’y connaissant en automobiles de vous accompagner. Renseignez-vous également si les problèmes éventuels du véhicule. Un vendeur est tenu de les mentionner. Et surtout, ne dites pas oui trop vite. Prenez le temps de réfléchir. Car la valeur réelle d’une voiture d’occasion sur trois est manifestement bien inférieure au prix de vente demandé.

Une bonne préparation commence par le Mobly Car Report. Vous pouvez par exemple y découvrir les problèmes les plus fréquemment rencontrés sur le type de véhicule que vous souhaitez acheter.