La rentrée : retour de la routine… et des embouteillages


Qu’on soit parent ou non, le premier jour d’école est souvent synonyme de retour de la routine… et de la circulation sur les routes ! Pour ne pas être pris au dépourvu, voici un petit aperçu de ce que à quoi vous pouvez vous attendre ce lundi.

1. Place de parking, où es-tu ?

Vos enfants retournent à l’école et vous avez peut-être la (lourde) tâche de devoir les déposer ou aller les chercher en voiture. Jusque-là, tout va bien. Sauf que vous n’êtes pas le seul parent à avoir cette idée. Conséquence : il vous faut parfois vous armer de patience pour trouver à vous stationner à proximité de l’école.

À défaut de pouvoir changer de mode de transport, on peut vous suggérer de vous garer plus loin (la marche est bonne pour la santé, et vous pouvez même vous essayer au sprint !). Vous pouvez aussi choisir d’arriver plus tôt. Petit bémol : il vous faudra occuper plus longtemps les enfants avant la sonnerie. Dans tous les cas, respectez les zones de stationnement réglementées.

2. Des enfants en veux-tu, en voilà

Trottoirs, passages piétons, pistes cyclables… Les enfants sont partout, et ils sont nombreux ! À l’approche des écoles ou sur la route, ils doivent tous (re)prendre leurs repères. Faites preuve de vigilance !

Même si on a beau leur apprendre à ne pas courir partout ou à bien regarder avant de traverser, une seconde d’inattention peut être fatale. Prudence, donc.

3. Roulez et innovez jeunesse

Le jour de la rentrée, il n’est pas rare que des enfants enfourchent leur nouveau vélo pour se rendre à l’école. Certains le maîtrisent déjà, d’autres moins. La mobilité étant l’affaire de tous, il n’est pas rare non plus de voir des enfants utiliser des modes de déplacement plus innovants.

Pensez aux trottinettes, aux skateboards ou aux hoverboards par exemple. Les parents ne sont pas en reste : grâce aux vélos cargos et autres sièges, ils peuvent transporter plusieurs enfants simultanément. À quand une plaque « convoi exceptionnel » pour les vélos ?

4. Moins de place dans les transports en commun

Il faut se rendre à l’évidence : les adultes doivent reprendre le travail eux aussi. Certains ne sont pas au bout de leur peine. Qui dit rentrée dit trains et bus bondés ! La fin des vacances d’été, ça n’est pas qu’une histoire d’enfants. Malheureusement.

5. Attention : piétons !

Aux alentours des écoles, crèches ou structures d’accueil pour enfants, le nombre de piétons augmente considérablement lors de la reprise. Pour les automobilistes, cela représente une attention encore plus accrue.

En effet, certains piétons ne sont pas toujours très prudents et traversent n’importe où. Si vous faites partie de cette dernière catégorie, n’oubliez pas que le Code de la route a été modifié ! Si un passage piéton se trouve à moins de 20 m, vous êtes dans l’obligation de traverser dessus. Sinon, vous risquez l’amende…

6. Stress, stress et stress

Arriver à l’heure ? Conduire Bibi au football à 14h et Babou au dessin à 15h ? Passer des heures dans les embouteillages ? Quel stress !
Même si cela peut vous paraître plus facile qu’à faire, appliquez ces règles :
– ne pas dépasser la vitesse autorisée. C’est dangereux et ça peut vous coûter cher.
– respecter la signalisation.

Lorsque vous êtes dans les bouchons, vous pouvez aussi faire autre chose que râler ou vous apitoyer sur votre sort. Avec ces activités à faire en voiture, vous ne verrez pas le temps passer. Zen, soyons zen.

Cet article a-t-il été utile?

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile