Chers clients, nous travaillons et restons disponibles pour vous. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations

Le concept Joyn : une plateforme autonome de covoiturage haut de gamme


Un transport futuriste et design, c’est ce que Benjamin Hubert, designer et fondateur du studio londonien Layer, a imaginé. Il s’agit de Joyn, un habitacle et une application, entre BlaBlaCar et Uber.

co-voiturage layer

©Layer

L’agence de design Layer propose une plateforme autonome de covoiturage qui récompense le comportement durable des usagers urbains. Le concept, Joyn, vise à faire du covoiturage un moyen de transport plus agréable pour les citadins. Comment ? En promettant le confort et la commodité de la classe affaires. En d’autres mots, il s’agit d’une alternative plus sûre, plus confortable et plus écologique aux services de covoiturage existants.

co-voiturage layer

©Layer

Confort et design

Les parois intérieures de cet habitacle imaginé sont couvertes d’écrans qui affichent des informations personnalisées à tous les passagers comme les prochains arrêts. Les sièges ressemblent carrément à ceux que l’on retrouve dans les cabines premium des avions long-courriers. Ces sièges sont modulaires maximisant l’intimité. Ils peuvent également être adaptés pour permettre une conversation en face à face. Chaque place est équipée d’une tablette amovible et de ports pour charger son smartphone.

Une application

Layer propose la création d’une application appelée Joyn. Elle permettra d’appeler un véhicule autonome équipé de cette technologie, en entrant simplement le nombre de passagers et la destination. L’application calcule alors, en fonction des trajets et des passagers déjà présents à bord, l’itinéraire le plus adapté.

©Layer

Ensuite, l’utilisateur peut sélectionner la voiture et le siège souhaités sur une carte affichant les temps de trajet estimés des véhicules à proximité.

Des points bonus

Grâce toujours à l’application Joyn, les futurs voyageurs accumulent des points pour l’utilisation du service. Ces points pourront être échangés contre des biens et des services ou sous forme de don de charité. Ainsi, plus il y a de passagers lors d’un trajet, plus il est eco-friendly, plus le l’utilisateur récoltera des points.

co-voiturage layer

©Layer

Benjamin Hubert a pensé aux différentes utilisations de ces véhicules. Il imagine pouvoir créer plusieurs modèles de voitures Joyn. Si le véhicule doit déposer des voyageurs à l’aéroport, alors il proposera moins de sièges, et plus de rangements. A l’inverse, si il doit transporter des voyageurs dans un centre d’affaires, Layer prévoit des véhicules plus grands, et plus de sièges.

Les marques et les agences innovent sur l’avenir des transports et des déplacements domicile-travail afin de relever les défis de durabilité des futurs environnements urbains.

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction