Jeune conducteur : assurance auto au nom des parents


Souscrire une assurance auto au nom des parents en tant que jeune conducteur : ça peut être très tentant. Quand on est jeune et qu’on vient d’obtenir son permis ou sa licence, il est souvent difficile de trouver un assureur. Et en plus, vous payez souvent très cher pour être couvert(e). Mais est-ce qu’opter pour une police d’assurance au nom de vos parents est vraiment sans risque ? Et sur quels éléments devez-vous porter votre attention ?  

La réponse est claire : oui, en tant que jeune conducteur, avec une assurance auto au nom de vos parents, vous pouvez rencontrer des problèmes dans certaines situations. Surtout si vos parents, en réalité, ne roulent jamais avec la voiture en question. Mais aussi, vous risquez d’avoir pas mal d’ennuis en cas d’accident.

La différence entre une utilisation régulière ou occasionnelle de la voiture

Avec une assurance auto au nom des parents, tout tourne autour d’une chose : est-ce que vous utilisez souvent, en tant que fils ou fille, le véhicule de votre père ou de votre mère ? C’est ce qu’on appelle, dans la police d’assurance, la différence entre une utilisation régulière ou occasionnelle. De cette manière, le risque d’accident est déterminé, avec les montants correspondants pour l’assureur.

En tant que jeune conducteur, vous commencez à conduire régulièrement, et vous avez souscrit l’assurance au nom de vos parents ? Alors, vous êtes légalement obligé(e) de le déclarer à la compagnie d’assurance. À ce moment-là, vous êtes inscrit(e) en tant que conducteur(trice) régulier(e). Et la prime va donc logiquement augmenter.

Concrètement, voici comment cela fonctionne. Vous apprenez encore à rouler, et vous allez vous entraîner à conduire de temps en temps ? Ou vous roulez une fois pour vous rendre chez le boulanger ou dans le centre-ville ? Alors, vous pouvez être conducteur(trice) occasionnel(le) sur l’assurance de vos parents. Cependant, vous roulez chaque jour pour vous rendre en cours ou au travail ? Ou vous utilisez la voiture chaque jour pour vous rendre au tennis ? Alors, vous devez vous inscrire en tant que conducteur(trice) régulier(e) sur l’assurance auto des parents.

Le risque d’une fraude avec l’assurance auto au nom des parents

Peut-être que vous vous dites maintenant : « je prends le risque de rester conducteur(trice) occasionnel(le) ». Les conséquences ne sont cependant pas à négliger si vous avez un accident. Vous pouvez être accusé(e) de fraude à l’assurance, parce que le risque n’a pas été évalué correctement. Par cette déclaration erronée, l’assureur peut venir vous exiger le dédommagement de la partie adverse, lorsque vous êtes en faute. Et, bien sûr, les primes déjà payées pour l’assurance automobile au nom de vos parents ne seront pas remboursées.

De plus, votre assureur, suite à un accident, aura pratiquement toujours recours à une enquête. Et ce, afin de vérifier concrètement si vous êtes conducteur(trice) occasionnel(le) ou régulier(e). Et le risque, avec une assurance auto au nom des parents, est donc correctement estimé. La probabilité que votre mensonge soit découvert est donc importante.

L’avantage d’avoir votre propre assurance auto en tant que jeune conducteur

Lorsque vous roulez régulièrement avec la voiture de vos parents, vous pouvez naturellement souscrire également votre propre assurance responsabilité civile. Il est parfaitement possible de laisser le véhicule au nom de vos parents, mais de vous assurer uniquement vous, en tant que fils ou fille.

Et cela a encore un avantage supplémentaire en tant que jeune conducteur(trice). Les années durant lesquelles vous avez votre propre assurance auto comptent notamment en tant qu’expérience de conduite. Cela fait en sorte que votre bonus-malus sera plus bas, à partir du moment où vous achèterez votre première voiture, ou lorsque vous quitterez le domicile de vos parents. Et vous devrez donc payer moins.

 

Avec les assurances mobilité de Mobly, vous êtes toujours bien couvert(e), pour tous vos déplacements. Avec la voiture, le bus, mais aussi lorsque vous roulez à vélo ou en trottinette.

Comparez maintenant votre prime

 

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction