Gsm au guidon, alcool,… toutes ces infractions que vous risquez à vélo


Rouler à vélo fait de vous un usager faible : ce qui vous oblige à prendre vos responsabilités sur la route. Connaissez-vous les infractions pouvant entraîner des amendes ? 

Alcool au guidon

Beaucoup l’ignorent, mais rouler à vélo en état d’ivresse peut conduire à une amende très salée. Selon la loi sur la circulation routière, la limite de taux d’alcool dans le sang est la même au volant qu’à vélo : 0,2 mg/l par litre de sang. Au dessus de la limite, on abandonne le vélo. Sinon l’amende peut s’élever à une centaine d’euros.

Dans le passé, votre permis de conduire était également automatiquement retiré. Mais comme cela n’avait pas de lien direct avec l’infraction, la mesure a été abolie il y a 3 ans. Néanmoins, les juges peuvent toujours retirer votre permis de conduire, en plus de vous infliger une amende.

Le sens interdit

vélo
Même si vous circulez à vélo, vous devez également être vigilant au sens interdit. En effet, rouler dans un sens interdit n’est permis au vélo que si un panneau additionnel est ajouté. Si ce panneau est absent, il est alors interdit de l’emprunter. Aller contre cette interdiction constitue une infraction du 3e degré. Vous devrez alors débourser €174 pour payer l’amende.

Attention au feu rouge

Comme les automobilistes, les cyclistes ne peuvent pas griller un feu rouge. Même si aucune voiture n’arrive à l’intersection. Si malgré tout l’envie vous prenait de brûler le feu rouge, vous risquez la même amende que les automobilistes : c’est-à-dire une amende de 135 euros.

A noter toutefois que l’amende ne s’applique pas si la signalisation autorise le cycliste à « passer le feu rouge ». Quand un signal B22 ou B23 est placé à un carrefour réglé par des feux de circulation, les cyclistes peuvent passer à l’orange ou au rouge, soit s’ils tournent à droite (B22) soit s’ils continuent tout droit (B23). Dans ces deux cas, le cycliste doit céder la priorité aux autres usagers de la route.

Peut-on utiliser son GSM quand on roule à vélo ?

amendes routières vélo

La réponse est négative. Comme en voiture, c’est considéré comme quelque chose de dangereux. Vous pouvez néanmoins consulter votre smartphone en tant que GPS en le fixant au guidon pour libérer vos mains. Rouler à vélo avec votre GSM à l’oreille constitue une infraction du second degré, passible d’une amende de 116 €.

Depuis 2018, environ 1.200 verbalisations ont été effectuées sur un total de plus de 100.000 usagers. Par contre l’utilisation d’écouteurs au guidon n’est pas interdite. C’est interdit en France mais pas en Belgique. Il est toutefois conseillé de ne pas en porter pour rester attentif aux bruits environnants.

Et rouler sur le trottoir ?

C’est parfois tentant de rouler sur le trottoir surtout quand ‘aucun piéton ne s’y trouve. Pourtant c’est quelque chose d’interdit en agglomération. Vous pouvez par contre rouler sur un accotement de plain-pied (= pas de bordure, même niveau que la route) tant que vous faites attention aux piétons. Hors agglomération, vous pouvez circuler sur le trottoir s’il n’y a pas de piste cyclable.

Un aperçu de toutes les infractions à vélo :
boetes fiets

Vous prenez la voiture ? Voilà ce que vous devrez payer pour accéder aux zones de basses émissions.

Cet article a-t-il été utile?

Publiez une réaction
Edit comment

Publiez la première réaction

Publiez une réaction