Il nous arrive à tous de déraper : voici ce qu’il faut faire lorsque cela se produit


Il convient de rouler prudemment et de garder ses distances lorsque la chaussée est mouillée. Pourtant, un dérapage est vite arrivé. Relâchez la pédale d’accélérateur, enfoncez l’embrayage et ne freinez surtout pas. Voilà les bonnes façons de réagir à un dérapage :

Ne freinez sous aucun prétexte !

Par peur ou lorsqu’ils sont pris de panique, les gens ont tendance à réagir brutalement et à freiner à fond. C’est en réalité la pire réaction en cas de dérapage. En freinant fort, les roues vont se bloquer et votre voiture commencera à glisser. Vous perdez alors le contrôle de votre voiture et quittez votre bande de circulation.

slippen
Ne donnez pas de coups de volant trop brusques

C’est un peu la même histoire que celle décrite plus haut. Lorsqu’ils sont pris de panique, les gens se hasardent parfois à donner un coup de volant. La voiture glissera alors en ligne droite sur les roues avant. En dosant calmement vos coups de volant, vous offrirez une meilleure adhérence à votre voiture.

En ligne droite dans le virage → en maintenant le cap dans le sens du dérapage

Lorsque vous prenez un virage et dérapez, vous maintenez votre cap, car vous voulez prendre le virage, mais vous allez en fait tout droit. Maintenez le cap dans la direction dans laquelle glisse la voiture. Lorsque vos roues retrouveront leur adhérence, vous pourrez négocier le virage calmement. Il est également important de lâcher la pédale des gaz lorsque vous sentez que vous allez tout droit.

Survirage → débrayer et contre-braquer

Les dérapages les plus effrayants sont ceux où vos roues arrière glissent et vous font faire un tête-à-queue. Lorsque cela se produit, veillez à contre-braquer dans la direction vers laquelle vous voulez aller et enfoncez la pédale d’embrayage. Lorsque vous enfoncez la pédale d’embrayage, vos roues tourneront à nouveau. Vous avez alors le plus de chance de retrouver de l’adhérence sur la chaussée.