13 février 2019 4 min Nouvelle mobilité

Compte Instagram « Bird Graveyard » : une invitation à la destruction de trottinettes

par Ines vranken

Avec ses 77 000 abonnés, le compte Bird Graveyard est clairement un succès. Le message du compte Instagram : si vous trouvez une trottinette en libre-service échouée quelque part, faites-en ce que vous voulez. Et, si possible, envoyez-nous des images.

En mémoire de la trottinette Bird

Le compte Bird Graveyard est né en réaction à l’apparition un peu partout dans l’espace public de trottinettes jugées plus ou moins encombrantes par certains. Les abonnées de la page estiment que les propriétaires de la marque ont négligé la possibilité qu’un certain nombre de leurs engins allaient finir abandonnés n’importe où.

« Nous avons lancé cette page parce que des milliers de trottinettes finissent échouées sur la plage. Des gens ont commencé à les jeter à la mer. » Les fondateurs du compte ont choisi de rester anonymes.

 

Dit bericht bekijken op Instagram

 

the beach is so beautiful

Een bericht gedeeld door Bird Graveyard (@birdgraveyard) op

Depuis sa création en juin, le compte Bird Graveyard a publié 260 photos et vidéos de trottinettes jetées dans des poubelles ou à l’eau, voire incendiées. Pour se justifier, ils invoquent que « rien dans la Constitution n’indique que nous devions respecter et apprécier toutes les marques ».

 

Dit bericht bekijken op Instagram

 

what a beautiful sound

Een bericht gedeeld door Bird Graveyard (@birdgraveyard) op

Détruire d’une manière « respectueuse de l’environnement »

Bien sûr, de nombreux commentaires s’affichent également sur le compte. La destruction de trottinettes est un acte tout sauf respectueux de l’environnement, ni socialement correct. Les fondateurs de Bird Graveyard sont conscients de ce problème : « Nous n’encourageons pas à jeter les trottinettes à l’océan. Il y a suffisamment de fontaines, de piscines, de braseros ou de hauts bâtiments à proximité pour ce faire. »

 

Dit bericht bekijken op Instagram

 

folks: we do not encourage throwing birds into the ocean. there are plenty of fountains, pools, firepits and tall buildings around for that.

Een bericht gedeeld door Bird Graveyard (@birdgraveyard) op

Le compte poste également des images sur les « chargeurs », ces personnes qui proposent de recharger des Birds contre paiement. Le soir tombé, elles s’efforcent de récupérer un maximum de trottinettes abandonnées, ce qui donne parfois lieu à des scènes absurdes – et surtout drôles. Bird Graveyard publie régulièrement des posts à ce sujet :

 

Dit bericht bekijken op Instagram

 

Een bericht gedeeld door Bird Graveyard (@birdgraveyard) op

Partagez l'article sur
Restez au courant

Articles Similaires

10 mai 2019

Tronçons réservés au covoiturage : une bonne nouvelle ?

par Justine Six

En jetant un coup œil sur les automobilistes qui nous entourent, le constat est assez frappant : la plupart de…

Plus d'infos
22 mars 2019
4 min Actualité

Rouler vers ... 3 fois plus vite en voiture qu'en transport commun

par Mira Hoeven

Toutes les communes belges ne sont pas égales devant les embouteillages. Telle est la conclusion de l’enquête menée…

Plus d'infos
13 décembre 2018

Les rétroviseurs appartiendront-ils bientôt au passé ?

par Mira Hoeven

La BMW i8 n’a pas de rétroviseurs, mais de petites caméras intelligentes de chaque côté de la voiture. Et le…

Plus d'infos