Voilà ce que vous devrez payer pour accéder aux zones de basses émissions


Les règles d’accès aux zones de basses émissions (LEZ) d’Anvers et de Bruxelles vont être renforcées dans les mois à venir. À partir de 2020, Gand va également bannir les véhicules les plus polluants en dehors de ses murs. Quelle norme EURO n’est plus autorisée actuellement ? Et combien cela coûte(ra)-t-il si vous voulez tout de même entrer dans l’une de ces LEZ ?

lage-emissiezones

La norme EURO

La norme EURO est la norme européenne d’émission qui indique le taux d’émission des véhicules. Cette norme permet de savoir si votre voiture peut accéder ou non dans le centre-ville. La norme EURO est comprise entre 1 et 6. Plus l’indice est faible, plus votre voiture est vieille. EURO 0 correspond aux voitures immatriculées avant 1992, alors qu’EURO 6 concerne les voitures les plus récentes (immatriculées entre 2015 et 2019).

La norme EURO a surtout une incidence sur les voitures roulant au diesel dans les zones de basses émissions. Elles émettent en effet plus de particules fines que les voitures qui roulent à l’essence, au LPG ou au CNG. Le tableau ci-dessous montre que les modèles plus anciens de ces types de motorisation restent plus longtemps les bienvenus. Mais dans toutes les villes, les conditions d’accès vont être renforcées.

zone basse émission (LEZ)

25 à 30 euros par semaine

À Anvers, seules les voitures des normes EURO 4 à 6 peuvent accéder au centre-ville. Pour la norme EURO 3, une règle transitoire est appliquée : ces voitures peuvent entrer dans la ville moyennant paiement. L’accès pour un véhicule de norme EURO 3 coûte entre 30 euros et 365 euros par an. Les voitures de cette catégorie équipées d’un filtre à particules bénéficient toutefois d’un droit d’accès.

À Bruxelles, il est impossible de payer pour accéder pour une longue période, et ce, quelle que soit la catégorie ! Vous pouvez toujours rouler dans le centre de la capitale avec un pass d’une journée.

À Gand, seuls les véhicules des types EURO 5 et EURO 6 pourront accéder au centre-ville à partir du 1er janvier. Les voitures de norme EURO 4 devront payer. Les tarifs seront de 25 euros par semaine à 345 euros par an. À partir de 2025, seuls les véhicules de norme EURO 6 seront autorisés à entrer.

En payant l’inscription pour la LEZ gantoise, vous pouvez aussi accéder à celle d’Anvers. À noter que la règle ne s’applique pas à Bruxelles.

Pass d’une journée | 35 € par jour

Si vous avez une voiture de norme EURO 0, 1 ou 2 à Anvers, vous ne pouvez accéder au centre-ville qu’en achetant un pass à la journée. Il vous en coûtera 35 euros par jour. À Bruxelles et à Gand, ce type de pass est nécessaire dès que vous avez un véhicule de norme EURO 3. Attention : vous ne pouvez acheter que maximum 8 pass d’une journée par an.

Contrôle par des caméras intelligentes

Notez avant toute chose que le contrôle des zones de basses émissions est effectué par des caméras intelligentes qui identifient toutes les plaques d’immatriculation. Celui qui pénètre dans une LEZ avec un véhicule non autorisé est automatiquement verbalisé. À Anvers et à Gand, l’amende à payer est de 150 euros minimum. Et qu’on ne vous y reprenne pas : passé 3 infractions sur une durée d’un an, une amende supplémentaire de 350 euros vous attend.

À Bruxelles, vous payez directement 350 euros. Seul point positif : on vous laisse ensuite tranquille pendant 3 mois. Un total maximum de 4 amendes peut être émis par année. Le propriétaire du véhicule dispose alors de suffisamment de temps pour changer de voiture.

Cet article a-t-il été utile?

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile