1 personne sur 4 doit faire face à des frais imprévus après l’achat d’une voiture d’occasion


Une étude de marché récente de Profacts réalisée pour le compte de Mobly révèle des chiffres étonnants sur le marché des voitures d’occasion. Ainsi, l’étude crée une image du prix d’achat et de l’âge moyens d’une voiture d’occasion. Les résultats expliquent également les différences entre l’achat auprès d’un concessionnaire ou d’un particulier.

La plupart achète sa voiture chez un concessionnaire

voiture d'occasion

Pourquoi ? Une plus grande confiance dans l’état de la voiture et l’obtention d’une garantie obligatoire. Attention, dans 44 % des cas, la garantie n’est valable qu’un an. Les garanties plus longues sont plutôt exceptionnelles. Fait étonnant : 10 % ne savent pas avec certitude s’il y avait une garantie ou pas lors de l’achat. Par ailleurs, 1 personne sur 3 achète sa voiture d’occasion chez un particulier, parce qu’elle « connaît » le vendeur et en raison du prix inférieur.

Les voitures récentes chez un concessionnaire, les voitures plus anciennes et meilleur marché chez un particulier

voiture d'occasion

Plus de 7 voitures sur 10 vendues par un concessionnaire ont moins de 5 ans. Cela se traduit également dans le prix d’achat : la moitié des voitures vendues chez les concessionnaires ont un prix supérieur à 10 000 €. Chez un particulier, c’est l’inverse : 9 voitures achetées sur 10 coûtent moins de 10 000 €. Si nous examinons l’âge des voitures chez les particuliers, nous constatons que pas moins de 6 voitures sur 10 ont plus de 5 ans. Et cela peut avoir des inconvénients :

1 personne sur 4 doit faire face à des frais imprévus

Les frais imprévus qui n’ont rien à voir avec l’usure, l’entretien ou un accident ne sont pas une exception. Pour une voiture de 5 ans affichant 120 000 km au compteur, le risque de frais imprévus augmente de plus de 31 %. Et ces frais uniques de réparation peuvent parfois être élevés : en moyenne 802 €.

Le prix détermine le choix d’une voiture d’occasion

voiture d'occasion

Dans la recherche d’une nouvelle voiture d’occasion, le prix est le critère principal pour 60 % des personnes interrogées. Ensuite, le choix est dicté par le nombre de kilomètres au compteur ainsi que la marque ou le modèle. Le type de carburant joue un moindre rôle, même si l’on choisit plus souvent une voiture essence qu’une voiture diesel.

Et oui, la zone de basses émissions a une importance

Une voiture âgée ou usée est la principale raison de l’achat d’une nouvelle voiture d’occasion. Mais l’instauration de zones de basses émissions a également une importance : 12 % des personnes interrogées achètent une nouvelle occasion parce qu’elles revendent une voiture diesel ou une voiture trop polluante.

Les Belges sont satisfaits de leur achat, indépendamment du type de vendeur

Les résultats révèlent qu’il y de nombreuses différences lors de l’achat chez un particulier ou un concessionnaire. Cependant, 9 personnes sur 10 sont généralement satisfaites de l’achat, indépendamment de la voiture qu’elles achètent.

Voulez-vous voir le rapport complet? Cliquez simplement sur le bouton ci-dessous pour accéder à tous les résultats.

Télécharger : Rapport sur la garantie voiture en Belgique

Cet article a-t-il été utile?

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas été utile